Bonjour mes rêveurs! Vous savez au combien j’aime écrire sur mon petit blog ce que je ressens. Une fois de plus ce soir, je vais vous parler des réseaux sociaux! Mais pas n’importe quel réseau : Twitter. Bien que je l’adore, je crois que la rupture est proche. Plus nocif que bénéfique, ce réseau peut vite faire du mal à ceux qui comme moi, prennent tout à cœur.

Il y a quelques semaines, sur le blog, je vous parlais dans un article Humeurs de mon état d’esprit face aux réseaux sociaux (article disponible par ici). Le constat était clair, même si je les aime plus que tout, ils peuvent bien souvent être nocifs! Mais dans ce même article, si je vous parlais d’Instagram et de Facebook, je ne vous parlais pas de Twitter. Pourquoi ? Simplement car je ne savais pas comment poser les mots, comment exprimer mon ressenti face à ce réseau. Mais à force d’accumulation, il est temps pour moi d’écrire ce que je ressens pour je l’espère pouvoir repartir sur de bonnes bases.

Déjà parlons de Twitter rapidement (si jamais certains ne connaissent pas!). C’est une plateforme gratuite, ou il est possible de suivre l’actualité d’une célébrité, d’une entreprise ou d’un particulier. C’est aussi une jolie plateforme pour une blogueuse comme moi car sa diversité permet de se créer facilement un réseau en ligne. La particularité de Twitter c’est qu’il limite le nombre de caractères de ses messages à 140, ce qui oblige d’être juste succinct et d’aller directement à l’essentiel. Contrairement à Instagram ou chaque post est réfléchi et calculé, Twitter ce sont des tweets spontanés, moins réfléchis, l’idée est d’écrire comme ça vient!

Pour ma part, j’ai découvert réellement ce réseau il y a un an et demi à l’ouverture de mon blog. Au début j’étais très réticente à l’idée de publier ce qui me passait pas la tête en 140 caractères, je trouvais ça trop intrusif. Par contre, (sûrement car je suis une vraie commère!), j’adorais suivre mes blogueuses préférées, j’avais l’impression de les connaitre un peu plus via leurs tweets. Du coup au fil des semaines j’ai commencé à m’y mettre, petit à petit.

La question que l’on me pose souvent sur Twitter c’est “est-ce que ça m’amène des visites sur le blog ?” La réponse c’est OUIIIIIII un grand oui, je crois d’ailleurs que c’est ce qui me fait rester sur ce réseau. Honnêtement, à chaque sortie d’article, je publie sur Twitter le lien direct vers la publication, 3/4h plus tard je le retweet et surtout je l’épingle en haut sur mon fil d’actu. Le lendemain en général je partage mon article à partir de la plateforme Hellocoton. Concernant le blog, ce que j’aime beaucoup sur Twitter c’est qu’il permet facilement d’identifier les marques (sur les autres réseaux et surtout sur Facebook je trouve ça galère!!!), et surtout c’est un bon moyen de discuter et d’échanger avec des blogueuses d’autres villes! C’est la plateforme la moins impersonnelle, on échange facilement et ça c’est que du positif! J’ai fais de jolies rencontres grâce à cette plateforme, des filles qui maintenant sont des amies, et ça c’est chouette!

twitter ruptire apprendre à rêver

Je sais ce que vous pensez, pourquoi elle nous parle de rupture alors qu’elle a l’air d’adorer ce réseau!!!! Et bah parlons-en justement. Qui dit tweets à profusion, dit aussi méchanceté, hypocrisie. Car oui au final, voilà à quoi sert réellement Twitter dans la blogosphère! A critiquer les gens sans même mettre de nom, tout par sous-entendus. Le premier exemple significatif ce sont les élections présidentielles! Mon dieu tous ces tweets méchants que j’ai vu passer sur ceux qui ne votaient pas ou qui votaient blancs, mais pourquoi faire ça ? Pourquoi tant de méchanceté, sur un sujet qui est censé représenter la démocratie ? Maintenant les tweets concernant un article d’une blogueuse. Son nom est cité, mais elle n’est pas clairement identifiée, ce qui veut dire qu’elle ne le verra probablement jamais ce tweet, et elle ne pourra donc jamais ce défendre et pourtant dans ces messages elle est rabaissée sans aucune limite. Et comble du comble, il y a ceux qui critiquent ou qui colportent de fausses rumeurs, comme ça, sans barrière, sans raison. Et tout ça, ça m’amène vraiment a réfléchir sur ce réseau et sur ma présence sur celui-ci. Car cela ne me correspond pas du tout. Je pars du principe que chacun fait ce qu’il veut dans la vie. Qu’il décide de ne pas voter, d’acheter des followers sur instagram, de participer à un instapod enfin peu importe le sujet, que l’on juge la chose morale ou non, Twitter n’est pas le lieu pour étaler tout ça, surtout si on a soit même quelque chose à se reprocher! Pourquoi si on a un soucis avec quelqu’un quel qu’il soit, ne pas se servir de Twitter et de ses messages privés pour en parler pour discuter ???? Si ça se trouve, la personne à une très bonne raison, et discuter en face même pas ordinateur interposé c’est plus sympa non ?

Oui je sais je suis surement un peu naïve, mais je trouve dommage, car avec nos blogs, on a une certaine influence, et je ne parle même pas des blogueuses aux 10 000, 11 000, voir même 60 000 followers. Car oui, mesdames, vos followers font prendre à la lettre ce que vous écrivez et vont vous appuyez, ce qui veut dire que la personne que vous pensiez critiquer sans plus, et bah certains vont l’enfoncer, lui dire des mots méchants, et tout ça va prendre des proportions démesurées, et forcément quelqu’un va souffrir. Il y a quelques temps, j’ai discuté avec Coralie du blog Elles en parlent, qui m’expliquait que c’était pour toutes ces raisons qu’elle avait quitté Twitter, je crois que je vais finir par faire pareil. Peut être m’en servirais-je juste pour partager mes articles mais sans plus. Car si certains oublient que des mots peuvent faire mal, la douleur j’ai pu la ressentir à plusieurs reprises et ce n’est jamais agréable. Alors oui je sais, Manue du blog Happiness Maker et Ness du blog In the mood for mode lors d’une discussion m’ont bien dit qu’il fallait savoir prendre de la distance et ne pas être touchée par ces mots, qui des fois ne me sont même pas directement adressés, mais même si je sais que les filles ont raison, j’avoue ne pas y arriver! Au fond je garde toujours un peu de peine. Donc la meilleure solution pour se protéger c’est s’éloigner non ??? Mais si je m’éloigne, quel contact je vais garder avec des copines blogueuses ? Quel autre réseau à ça à m’offrir ?

twitter ruptire apprendre à rêver

Voilà mes rêveurs, en ce dimanche, un fois de plus je vous ai vidé mon sac sur ses réseaux, que j’adore et que je déteste à la fois ! Bizarre non ?

Et vous, que pensez vous de Twitter ? Est-ce selon vous un réseau sain ?

Des bisous

Iris

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous pourriez aussi aimer

41 commentaires

  1. Anne

    14 mai 2017 at 17 h 50 min

    Je pense qu’il n’y a pas de réseau sain ou malsain.
    Twitter, Facebook, Insta, la blogo, tout ça, ce ne sont que des outils, ils sont neutres. Après, c’est l’humain derrière qui l’utilise de façon positive ou de façon négative. Malheureusement, dans n’importe quel cercle, qu’il soit IRL ou virtuel, il y aura toujours des cons, des hypocrites, des gens agressifs, des frustrés, etc.
    Je pense que la meilleure réponse face à celà est de continuer à exister sur tous ces réseaux (et dans la vie) de façon positive, en répandant autour de soi l’inverse de ces attitudes là, en ayant donc des comportements ouverts, positifs, bienveillants avec les autres. 🙂

    Je suis d’accord avec ces filles qui te conseillent de prendre de la distance par rapport à ces gens là, et pas forcément d’accord avec ton idée que la meilleure façon de se protéger c’est de partir. Sans te conseiller de te blinder, car je pense que la sensibilité est une force, je pense qu’il faut apprendre à vivre avec sa sensibilité, en comprenant et acceptant ses émotions, même négatives, au lieu de se laisser bouffer par elles.
    Car le problème de fuir twitter, c’est que cela ne résoud rien ; des gens horribles avec les autres ou avec toi, tu en croiseras forcément par d’autres biais, malheureusement.
    Tu disais que ce réseau t’a apporté beaucoup, c’est dommage de tout rejeter pour quelques abrutis, non ? Partir, c’est les laisser gagner. Et puis étant donné qu’on choisit qui on suit, il te suffit de ne pas suivre les comptes des gens toxiques et négatifs 🙂

    1. apprendrearever

      15 mai 2017 at 8 h 59 min

      Bonjour Anne, tout d’abord merci pour ce commentaire, il m’a fait réfléchir. Je me suis remise en question et avec du recul, je me rends compte que tu as entièrement raison. Je prends trop à coeur tout ça et même si je ne dois pas perdre ma sensibilité car elle me caractérise, il faut que je prenne du recul. J’ai fais de magnifiques rencontres grâce à Twitter, et j’en ai sûrement d’autres qui m’attendent, alors je vais persévérer. Je sais que je tomberai encore sur des commentaires blessant, mais je vais faire en sorte qu’ils ne me touchent plus! Belle journée

  2. Geekette At Home (@geekettehome)

    15 mai 2017 at 5 h 19 min

    je rejoins la pensée de Anne, peut importe le réseaux, je ne crois pas qu’il y en ai de sain..j’ai vu autant de méchanceté sur facebook. mais comme tu dis, il ne faut pas tout prendre personnel et savoir prendre du recul. si c’est ce que tu ressens alors fait le ou juste prendre une pause parfois peut être bénéfique.

    1. apprendrearever

      15 mai 2017 at 8 h 56 min

      Oui tu as raison,une pause peut me faire du bien, mais écrire cet article, poser les mots, voir vos commentaires me fait un bien fou car je me rends compte que je prends trop à coeur et qu’il faut que j’arrive à faire un vrai travail sur moi pour prendre du recul!
      Belle jourée

  3. Sur un petit nuage

    15 mai 2017 at 7 h 43 min

    Coucou ma belle, je suis d’accord avec ce que disait Mannue, mais c’est vraiment difficile d’y arriver. Après tout il est normal de prendre pour soi une critique, même quand elle ne nous est pas explicitement envoyée … Mais bon c’est humain.

    Perso, j’ai du mal avec Twitter, je suis peut être trop lente ou je ne m’y connecte peut être pas assez. Mais j’ai du mal.
    J’essaye d’y aller au moins une fois par jour, ou plusieurs fois par semaine, mais rien y fait. Je suis toujours à la ramasse.

    Par contre pour la méchanceté, tu en trouveras partout que ce soit sur internet ou en vrai :s
    Et sur internet, peut importe sur quel réseau tu es, même sur ton blog cela risque d’arriver un jour. C’est vraiment malheureux à dire ou à penser mais c’est vrai.
    Donc pense à toi. Penses à ce qui te serais le plus “agréable”. Si Twitter te gêne en ce moment, pourquoi ne pas essayer de faire une petite pause en ne publiant que tes articles comme tu dis. Et de voir comment tu le ressens. Si ça te manque, tu reviens, sinon tu passes à autre chose 😉

    Je te souhaite plein de bonnes choses ma belle :** Et écoutes-toi.
    Virginie.

    1. apprendrearever

      15 mai 2017 at 8 h 52 min

      Bonjour Virginie,
      écoutes, twitter c’est vrai que c’est un réseau instantané, il faut être dessus régulièrement pour suivre et pour comprendre. C’est vraie que de la méchanceté il y en a, mais ce qui me gène plus c’est l’hypocrisie. Quand on reçoit un commentaire méchant sur son blog ou sur une photo insta elle nous est directement adressée et donc on peut y répondre et se défendre. La sur twitter c’est fourbe et par derrière, et la personne critiquée n’a aucun moyen de se défendre et c’est ça qui me gène beaucoup!
      Mais sinon, j’y ai fais de belles rencontres quand même! donc pas facile de trancher

  4. blandine ricard

    15 mai 2017 at 8 h 12 min

    je ne me sers pas du tout de twitter je ne comprend pas tout il me faudrait une formation pour bien comprendre comment l utiliser 🙂 par contre je peux passer des heures sur fb et insta …

    1. apprendrearever

      15 mai 2017 at 8 h 48 min

      OH bah si tu passes des heures sur insta et facebook! Je suis sûre que twitter te plairait! tu devrais essayer!

  5. la fée biscotte

    15 mai 2017 at 8 h 17 min

    Moi j’ai du mal avec Twitter. J’ai souvent l’impression de parler toute seule.

    1. apprendrearever

      15 mai 2017 at 8 h 47 min

      Oui c’est une impression au départ, comme sur n’importe quel réseau il faut du temps pour le développer, mais après ça devient vite un moyen d’échanges assez sympa! Sauf que forcément les gens sont à l’abri derrière leurs écrans et deviennent vite méchants!

  6. Kitouchy

    15 mai 2017 at 8 h 25 min

    Pour moi tout ça c’est très très loin … Je n’utilise pas ce réseau pleinement ! En fait j’y publie automatiquement mes articles, mes photos instagram et puis voilà ^^ Du coup je ne vois pas tout ce côté polémique et négatif.

    1. apprendrearever

      15 mai 2017 at 8 h 44 min

      En effet, c’est ce que je faisais au départ, et ce que j’hésitais à faire à nouveau mais cet article m’a fait réfléchir, grâce à Twitter j’ai fais de belles rencontres et je me dis que j’en ai encore plein à faire. Alors il faut que j’arrive à me blinder!

  7. Stéphanie

    15 mai 2017 at 8 h 37 min

    Je ne me sers pas beaucoup de Twitter, je ne sais pas comment l’utiliser ! J’y partage mes articles automatiquement mais ne sais pas comment partager réellement, comme l’impression d’être seule au monde dessus !

    1. apprendrearever

      15 mai 2017 at 8 h 41 min

      Bonjour Stéphanie, en effet, au départ j’avais la même sensation que toi, celle d’être seule au monde, puis finalement en persévérant, tu te rends compte que les gens répondent, échangent, mais comme tout réseau social, ça demande du temps.
      Après tu te rends aussi vite compte que la méchanceté est bien la, car les gens se sentent à l’abri derrière leur écran

  8. Et dans ces mots

    15 mai 2017 at 9 h 58 min

    Prendre du recul, c’est toujours plus facile à dire qu’à faire.
    On a beau se dire “cette personne me connait pas”, une fois que tu as lu les mots, ils sont gravés dans ta tête.
    Et personnellement, je sais que ce genre de commentaires injustifiés, faux la plupart du temps, et bien ils me touchent quand même et ils me font douter.

    Je pense qu’il faut faire la balance. Quand le négatif prend le pas sur le positif, c’est le signe qu’il faut arrêter…

    1. apprendrearever

      15 mai 2017 at 13 h 50 min

      Oui prendre du recul on est d’accord c’est plus facile à dire qu’a faire! Les mots font toujours du mal, et en effet ils font douter, mais après réflexion, je pense que je vais me servir du positif pour balayer le négatif, et continuer la tête haute!

  9. Laura

    15 mai 2017 at 10 h 20 min

    Les réseaux (et c’est mon métier) j’ai accroché une étiquette qui me permet de ne jamais trop m’investir : « c’est de l’écran-réalité ». On donne à voir et à penser mais c’es tellement tronqué qu’il n’y a pas vraiment de vérité.
    Donc, il faut lâcher, se dire que sa vérité, ses amitiés… sont en partie ici mais pas que…
    Merci pour ce billet qui recentre sur l’essentiel !

    1. apprendrearever

      15 mai 2017 at 13 h 52 min

      Je t’en prie! Je vais justement faire ça essayer de garder une distance avec ce réseau de moins m’investir tout en restant présente. C’est peut être l’équilibre parfait qui m’aidera à me sentir mieux
      Belle journée

  10. Alexandra

    15 mai 2017 at 11 h 58 min

    J’ai un peu de mal avec Twitter, mais je m’y mets doucement. J’espère avoir des retombées pour mon blog. Malgré tout, je trouve que c’est un réseau assez égocentrique. Je n’ai heureusement pas eu de commentaires négatifs, mais c’est clair que derrière un écran, c’est tout de suite beaucoup plus simple pour certaines personnes de s’exprimer, sans se rendre compte du mal qu’elles causent…

    1. apprendrearever

      15 mai 2017 at 13 h 55 min

      Une chose que je peux t’affirmer alexandra, c’est que Twitter est une bonne source de trafic pour nos blogs. Après oui il est très égocentrique, et comme je te disais, il peut être très méchant aussi, un conseil, blindes toi!!
      Belle journée

  11. Cathy Mumblog

    15 mai 2017 at 12 h 16 min

    Je comprends parfaitement ton ressenti !! J’avais d’ailleurs fait un article sur ce sujet (mais pas que) à l’occasion de la journée des droits de la femme, et d’une mésaventure vécue sur ce réseau. Ca m’avait fait prendre du recul effectivement, mais je ne crois vraiment pas que ce genre de problèmes soit propre à Twitter mais au RS en général, un peu moins pour Instagram certes.
    Après personnellement, ça ne me ramène que très peu de trafic, je l’utilise surtout pour LT certaines émissions, et surtout rire de certains tweets vraiment hilarants, point !
    A nous effectivement de mettre les barrières que l’on souhaite selon nos envies et problématiques 🙂

    1. apprendrearever

      15 mai 2017 at 13 h 56 min

      Bonjour Cathy, ce que tu dis est tout à fait vrai, et je crois que je vais moi aussi limiter ses utilisations!
      Belle journée

  12. Ma vie de maman Séverine wuillemier

    15 mai 2017 at 12 h 29 min

    Coucou
    Je pense qu’ils se valent tous mais comme je n’aime pas Twitter… lol

    1. apprendrearever

      15 mai 2017 at 13 h 58 min

      Sur twitter, il est plus facile de critiquer quelqu’un sans l’identifier, et d’entrainer plein de monde dans cette critique! Au final ca devient vite un acharnement et ça, ça m’horripile

  13. Les lectures de la Diablotine

    15 mai 2017 at 12 h 50 min

    Pour moi Facebook est plus simple d’utilisation et nous ne sommes pas limitées par un certain nombre de caractères, c’est pour cela que je le préfère à Twitter où je n’y vais que très rarement en fait

    1. apprendrearever

      15 mai 2017 at 13 h 58 min

      Bonjour! Tu as bien raison, mais sur Facebook, il y a quand même de moins en moins de monde, et de moins en moins d’échanges je trouve!

  14. marion

    15 mai 2017 at 13 h 46 min

    tous les réseaux sont à la fois sains et malsains, tout dépend de l’utilisation que les gens en font. Les déferlements de haine sont plus difficiles sur facebook vu qu’il y’a un nom et une photo identifiable mais ils sont pourtant bien présents. La distance est difficile a trouver. Pendant plus de 8 mois, mon compte ne m’a servi qu’a repartager des articles. Et puis petit a petit je l’apprivoise de nouveau et ré apprend à l’aimer.

    1. apprendrearever

      15 mai 2017 at 13 h 59 min

      Bonjour Marion, tu as raison, il faut l’apprivoiser petit à petit tout en gardant en tête qu’a un moment il peut te décevoir.
      Comme ça tu es parée au pire, et on ne garde alors que le meilleur!
      Belle journée

  15. Emy@FeminiteZen

    15 mai 2017 at 13 h 49 min

    il fait réfléchir ton article. un réseau sain ?! je ne crois pas que ça existe…. vu ce qu’on y trouve derrière. Après si certaines personnes ont le QI de bob l’éponge… bonne journée !

    1. apprendrearever

      15 mai 2017 at 14 h 03 min

      Non tu as probablement raison, un réseau sain ça n’existe pas, mais je n’ai pas l’impression d’avoir de soucis avec Instagram! Twitter c’est moche…..

  16. Louloutediary

    15 mai 2017 at 17 h 38 min

    J’ai la chance (du moins pour le moment !) de n’avoir que des gens bienveillants dans ma TL, qui partage plus ou moins mes opinions, et si ce n’est pas le cas, qui les respectent. Mais avec les élections, j’ai fait un petit tri aussi car les amalgames et le racisme, très peu pour moi ! Je pense que tous les réseaux sociaux sont à utiliser avec parcimonie, le plus dur étant de trouver l’équilibre entre la vie privée et la vie 2.0 ;).
    Dans l’ensemble, Twitter me permet de bien rire tout de même 🙂

  17. Maman Plume

    15 mai 2017 at 18 h 31 min

    J’avoue être une Facebook et instagram addict. J’ai beaucoup de mal avec Twitter 🙁 J’ai l’impression d’être seule et absolument pas lu …

  18. Anaïs

    16 mai 2017 at 9 h 15 min

    je maitrise aussi très peu ce réseau, je suis beaucoup plus active sur IG et FB… Comme dit plus haut je me sens seule sur Twitter…

  19. Sara

    16 mai 2017 at 16 h 33 min

    Je viens de lire ton article, et je partage ton point de vue à 100%. Tu as TOUT dit, et avec brio. Merci pour ton témoignage !
    Comme j’ai l’habitude de le dire, Twitter c’est le repère de la frustration. La méchanceté n’a pas de limites. Ça fait les grandes gueules, mais ça n’a jamais le courage de dire les choses ne serait-ce qu’en messages privés aux personnes concernées.
    Je suis novice dans la blogosphère, je suivais énormément de blogueuses il y a encore quelques mois. Mais lire chaque jour des jugements et critiques sur un tel ou un tel m’a fait supprimer 90% de mes contacts.
    Je ne supporte pas d’assister quotidiennement aux lynchages publiques. Cela me fait penser à du harcèlement scolaire, et quand tu penses que ces gens ont passé l’âge d’être au lycée… C’est effrayant. Alors quoi faire ? On déserte Twitter et on perd de belles occasions de rencontrer de jolies personnes ? Ou on reste témoins de ces c******** et on ferme les yeux tous les jours ?

    1. apprendrearever

      16 mai 2017 at 17 h 21 min

      Enfaite c’est ça, un lynchage permanent, sans aucune raison! Tellement abusifs qu’ils poussent les gens à quitter Twitter c’est moche quand même ! Mais comme tu dis, on peut aussi y faire de très très belles rencontres!
      Donc c’est délicat…. J’avoue que je suis un peu perdue!

  20. Melily

    16 mai 2017 at 22 h 42 min

    Bonsoir, je decouvre ton blog aujourd’hui… j’aime beaucoup ta maniere de t’exprimer. Et je trouve que tu as raison sur bcp de point , on voit passer de vraie mechanceté sur ce reseaux… Mais on s’y amuse aussi beaucoup ce qui me fait rester…
    Bisous bisous

  21. Comme on est

    17 mai 2017 at 8 h 40 min

    Coucou !
    Pour ma part twitter et moi c’est très compliqué ! Je n’ai jamais su bien l’utiliser et du coup ça ne me ramène quasiment aucun lecteur. Ma communauté grandit dessus mais je poste une fois tous les dix ans. je vais essayer ta méthode de l’épingler en haut. Sinon concernant ta rupture je comprends tout à fait. C’est la deuxième raison pour laquelle j’ai du mal avec ce réseau je trouve les gens trop méchants dessus !

    Julie – Comme on est

  22. Stephanie

    17 mai 2017 at 13 h 57 min

    C’est exactement ce que je ressens envers Twitter! Je l’adore car c’est le plus convivial des réseaux sociaux. Je le déteste à cause des messages plein de sous-entendus qui dénigrent bien souvent les autres blogueuses. J’essaye de ne pas y porter attention mais c’est difficile, il y en a tellement!

  23. Sarah

    17 mai 2017 at 14 h 33 min

    Pour moi, Twitter n’est pas plus malsain que Facebook. Par contre, pour l’instant je trouve que sur Instagram il n’y a pas cette “mauvaise ambiance” (mais je suis dans une communauté très petite donc je me trompe peut-être).

    Je me retrouve un peu dans ton article… En fait, ce que je lisais sur Twitter me rendait tellement mal que j’ai décidé de ne plus suivre certains fils d’actualité, et surtout de ne jamais O GRAND JAMAIS dérouler certains threads. Dans mon cas ce n’est pas au niveau des bloggueuses mais plutôt de la politique en général et du militantisme de tout bord. Je ne suis pas militante mais avant j’aimais bien regarder ce qui se passait chez les X ou Y. Mais à force de lire certains trucs, ça me rendait vraiment malade. Alors j’ai pris la résolution de rester sur Twitter mais de ne plus céder à mon envie malsaine de lire les comptes qui m’exaspèrent/me rendent mal.

  24. Beslys

    18 mai 2017 at 12 h 25 min

    Je ne pensais pas qu’il y avait autant de méchanceté sur Twitter !
    J’avais un compte personnel avant mais je n’ai jamais vraiment accroché. Pour pouvoir développer une communauté il faut beaucoup parler, raconter sa vie au fil de la journée.. Et au final je trouve ça beaucoup trop intrusif ! Je m’y mettrais peut être plus tard mais pour le moment Instagram me convient très bien 🙂

    Gros bisous ma belle <3

  25. Candide

    20 mai 2017 at 8 h 35 min

    Moi aussi au début je trouvais que le nombre d’intéractions baissait grave et nuisait à mon activité de bloging… Au final j’ai fait un achat groupé d’abonnés actifs sur http://www.acheterfollowersfacilement.com (et je peux vous dire que c’est fiable) qui m’a permis de relancer les intéractions…. Sur twitter mais aussi sur facebook et cela m’a permi de continuer à rêver via acheter followers

Laisser un commentaire

Avertissez-moi des commentaires de suivi par email. Vous pouvez également vous inscrire sans commenter.