Oui, mon blog m’a fait perdre la tête

welcome 2018 apprendre à rêver

Hello mes petits chats, vous allez bien ? Oui oui oui, il y a eu un peu de changements par ici et j’espère que ça va vous plaire. En tout cas j’attends vos retours avec impatience.

Je devais revenir ce soir avec un article beauté, en vous présentant mes produits testés sur janvier/février/mars. Cet article sera en ligne mardi soir car aujourd’hui, j’avais envie de vous parler d’autre chose.

Ce matin, j’ai eu une petite discussion avec Clémentine du Blog Paris Grenoble, on a longuement discuté d’Instagram, du statut de blogueur pro et de l’achat d’abonnés de likes qui va avec. Clémentine m’expliquait, combien il est difficile d’être blogueuse pro en ce moment ou l’hypocrisie et le mensonge prédominent le milieu. Il est très compliqué d’être une blogueuse honnête au milieu de tout ça. Et si Clémentine y arrive très bien, pour d’autres c’est plus compliqué. Je suis d’ailleurs tombée de haut en apprenant que deux blogueurs que j’adore nous mentaient. Enfin là n’est pas le sujet de cet article.

En discutant avec Clémentine, je n’ai pas essayé de chercher des excuses à ces personnes, mais je me suis questionnée sur moi-même et j’ai réalisé combien ce milieu m’avait fait perdre la tête au point de redevenir une ado puérile à la mentalité plus que moyenne. Vous le savez peut-être, j’ai passé 1 an en arrêt de travail, une année que j’ai passée collée à mon téléphone, et aux réseaux sociaux. Pendant cette année là, je me suis tout simplement perdue. Pourquoi, comment ? J’avais envie de vous expliquer tout cela dans cet article, car peut-être que ça peut en aider quelques unes d’entre vous qui se sentent dépassées par tout cela.

Ce que le milieu a changé chez moi :

  • Commençons par parler des stories, depuis le 2 janvier, je ne les regarde quasiment plus, et moi-même je n’en fais que très peu. Pourquoi ? Car je me suis rendue compte que c’était cela qui m’embolisait le plus. Les stories, ne sont finalement bien souvent qu’un étalage de colis reçus. Alors il est normal que ces blogueuses le fassent, c’est leur métier, c’est souvent dans le cadre de partenariat rémunérés qu’elles sont obligées de le faire, mais je vais être honnête, tout cela m’est monté à la tête et j’ai perdu la notion de la réalité. Bien que ce ne soit pas leur intention, ces stories nous poussent à la surconsommation, à ne jamais se satisfaire de ce que l’on a et à en vouloir toujours plus. Et comme il est évident que financièrement on ne peut pas acquérir tout cela, on devient jalouse de ces filles, oui oui j’ai plusieurs fois été jalouse, et on en veut donc toujours plus, ce qui peut pousser à l’achat de likes et de followers. Attention, je ne dis pas que je cautionne cela, j’essaie juste de comprendre et d’expliquer pourquoi et comment on peut en arriver là. Depuis que je regarde moins ces stories, vous n’imaginez pas a quel point je me sens mieux, je me satisfais de ce que j’ai, je ne jalouse plus ces filles et quand j’ai envie d’un produit, soit j’ai les moyens de me l’acheter, soit j’économise, soit je trouve un produit similaire moins cher! J’ai simplement repris conscience des choses, du travail que je dois fournir chaque jour au boulot pour toucher ma paye, et que donc je ne peux pas la dépenser sans réfléchir.  Car oui, en un an sans travailler, je touchais ma paye chaque mois, mais je ne fournissais aucun travail pour cela, je ne me levais pas à 5h, je ne passais pas 10h à piétiner pour gagner cet argent. Cela ajouté à la surconsommation engendrée par ces stories, j’avais perdu la notion de réalité, j’étais redevenue une ado de 16 ans capricieuse et jalouse. J’aimerai moi aussi avoir 18 manteaux, 25 pantalons, de toutes les couleurs, 60 hauts, bien sûre j’en rêverais, mais vous savez quoi, je n’ai qu’un seul manteau, deux jeans, 5 tee-shirts, 4 chemises et je m’en porte très bien. Ça ne fait pas de moi quelqu’un de malheureux pour autant. Alors réfléchissez bien et vous verrez, que bien souvent, il en faut peut pour être heureux (petite référence Disney tranquillement calée dans cet article)
  • Publier pour publier, et oui, j’en étais arrivéé là, mes posts, mes publications perdaient de leur âme, tellement que je me suis moi-même perdue, je publiais pour dire de publier, pour être remarquée. J’en étais même arrivée à vouloir certains produits, pour faire une photo sur Instagram, taguer la marque et espérer qu’elle me remarque. Il y a quelques semaines, j’aurais eu honte de vous écrire cela ici, aujourd’hui je l’assume, c’est en faisant des erreurs qu’on avance et que l’on apprend. Aujourd’hui, mon bébé c’est mon blog et c’est avec passion que j’écris sur celui-ci. Si mes articles plaisent c’est bien, sinon tant pis. J’avoue que j’ai la chance de ne pas vivre de mon blog, je peux donc faire comme je le veux. Et après cette année et demi qui vient de s’écouler, je vous le dis, je ne souhaiterai pas en faire mon métier. J’aurais trop peur de me perdre. Car, on a tendance à l’oublier mais ces blogueuses pro, elles ont les même factures que nous à payer, donc on peut vite se faire piéger et rentrer dans un cycle infernal. Vous l’avez remarqué, cela va faire 8 mois que j’ai du mal à me trouver, aujourd’hui c’est fini, plus de jours de publications fixes, ce sera quand je veux, comme je veux.
  • Les marques, elles aussi elles m’ont fait perdre la tête, à nous en demander toujours plus, sans rémunération sans rien, à être toujours plus exigentes, moi qui m’étais promise de toujours rester franche et honnête, recevoir des mails méchants m’a presque fait défaillir. Mais non, plus jamais, mon blog c’est mon univers, alors oui je suis ravie d’avoir la chance de tester des produits, mais non jamais on ne m’imposera un avis. C’est la chance que j’ai, je ne suis pas rémunérée, je n’ai donc aucun compte à rendre.

La jalousie – les critiques gratuites – la surconsommation – le manque d’honnêteté

Voilà tout ce qu’a engendré chez moi ce milieu pendant 1 an. Aujourd’hui, reprendre mon métier d’infirmière m’a remis les pieds sur terre, m’a fait reprendre conscience de l’importance de la vie en général, et que les futilités comme celles-ci n’ont pas leur place dans mon quotidien. Je repars plus forte et plus riche de tout cela, avec une envie encore plus importante de publier ici et sur instagram, mais en restant moi. Sans pression, et avec 100% d’honnêteté. Alors merci a Clémentine pour cette conversation, merci à vous de m’avoir lu si vous êtes toujours là, et merci à vous qui venez lire mon blog au quotidien, j’en suis heureuse. Vous êtes de plus en plus nombreux, et je vous écris avec toujours autant de passion. Si je vous promets d’être honnête avec vous à 10000% n’hésitez pas à l’être également vous avec moi. Si j’adore lire vos commentaires positifs, les critiques sont constructives et j’apprends beaucoup avec vous.

Le Joli Rouge Velvet Clarins : l'excellence au bout des lèvres apprendre à rêver

Je vous embrasse fort

Des bisous

Iris

Comments
  • Rachelmarine

    Bravo iris pour cet article j’adore te lire . Et je suis bien d’accord avec ton article .

    Belle soirée

    Rachelmarine

  • Quiaimeastuces

    #TEAMHONNETE forever <3
    Les faux-semblants et les mensonges très peu pour moi. Ça fait du bien d'être entourés par des gens sincères qui ont les mêmes valeurs que nous. Je te rejoins sur pas mal d'aspect de ton article. Je sélectionne les stories que j'adore regarder et next celles qui sont "nocives" ou qui ne m'intéressent pas. Perso' j'adore y partager mes clichés de fleurs, un peu de blabla, des photos que j'adore, et mes bons plans avec un tout petit peu de colis mais tellement peu car moi aussi quand il y a trop ça me gonfle 🙂
    Des bisous toi <3

  • Joyful Dreams

    Je me reconnais un peu dans certaines choses que tu cites, dois-je m’inquiéter ? Haha. Non plus sérieusement, je comprend tout à fait ce que tu veux dire. On perd très vite la tête avec les réseaux sociaux, je suis un peu dans le cas je peux te dire. J’essaie toutefois de me limiter un peu, mais c’est très dur. Surtout pour l’affaire des storys, j’arrête pas de les regarder alors que parfois je les fait juste défiler… C’est devenu un tic, une habitude. Je pense que tu vois ce que je veux dire 🙂
    En tout cas tu as bien raison de garder tes principes et tes valeurs 🙂 C’est très important. Il y a tellement de blogueuse qui ne pensent qu’au succès et une fois le succès atteint elles te crachent à la gueule… Je commence à les repérer !
    Bonne soirée 🙂

  • JULIA

    J’ai beaucoup aimé te lire et j’ai apprécié ta franchise. Je pense que l’attitude que tu as eu et d’un côté légitime. Les « gros » influenceurs sont payé pour tout ça, il faut savoir et avoir la maturité de faire la part des choses, mais si tu étais en arrêt maladie tu n’étais pas non plus au mieux de ta forme. Tu apprends de tes erreurs c’est l’essentiel mais surtout ne te fustige pas je sais que tu n’es pas la seule dans ce cas là !
    Moi la première il peut m’arriver de « raler » quand je vois la somme de travail que je propose mais j’ai des « petits RS » contrairement à mon blog et ça deviens récurent d’avoir des collabs qui me passe sous le nez car un gros instagrameur juste avec une storie toute rapide et facile touche soit disant « plus de monde »
    Heureusement j’arrive à faire la part des choses, j’ai confiance en mon travail tant pis !
    Sinon pour vivre un jour de mon blog franchement je ne serais que te dire, la blogo m’a rendu surtout méfiante envers tout ce que je peux voir et lire, je cherche constamment si je suis pas en train de me faire pigeonner via un partenariat non indiqué ou de fringues acheté vite fait et rammené le lendemain juste pour un haul…bref la blogo n’est plus ce qu’elle était marque et influenceur y sont pour beaucoup. Mais le point positif c’est que les choses commencent à changer, beaucoup de masques tombent et les « lecteur » commencent à raler donc bon, croisons les doigts que le tout fasse marche arrière.
    Il faut continuer à bloger plaisir et non chiffre, publier sur nos RS des photos que nous aimons et non parcequ’elles mettent en avant une marque, un produit, un make up, bref faire ce qui nous plais et casser la gamme. Nous les petits nous sommes « nombreux » si nous changeons nos façons de faire et présenter les produits, nous serons légions héhéhé.
    Bon courage pour la suite et surtout, droit dans ses baskets et PASSION 🙂

  • MAMAN ET SA CHIPIE

    wahooo tu me fais peur, car parfois je me reconnais dans ton texte. je suis des fois tellement debordée et accroc que je delaisse ma famille pour pouvoir etre a l’heure dans mes posts; ma pressioin des marques je l’ai aussi. j’espere continuer a bloguer plus sereinement

  • Laura

    Coucou Iris,

    Un très bel article ! Je pense que tu es loin d’être la seule, mais il y a celles, comme toi, qui s’en rendent compte et arrange les choses et les autres, qui se perdent et s’enfonce dans un cercle vicieux de mensonges, de coups bas et de jalousie.

    Je regarde les stories, bien sûr que cela donne envie, mais je les regarde de façon détachée, je me demande si j’en ai réellement besoin et bien souvent, ma réponse est non. J’ai suffisamment dans mes placards sans avoir besoin des derniers produits qui sortent, d’autant plus que les sorties sont très très nombreuses.

    La surconsommation, c’est le piège des blogs, un piège dans lequel je ne rentre pas, je l’ai fait auparavant, tellement j’étais contente et puis, je me suis rendu compte que les produits ne me plaisaient pas, ne me correspondaient pas (je suis axée bio) et surtout que je ne prenais aucun plaisir à en parler. J’ai donc coupé court à tout ça, cassant de multiples relation de partenariat et je m’en porte très bien. Il y a toujours des personnes malveillantes, mauvaises qui vous veulent du mal, qui veulent nous descendre par jalousie, mais j’essaye de faire mon truc dans mon coin.

    Passe une belle journée,
    Laura – Bambins, Beauté et Futilité

  • Rubigny Sabrina

    Coucou
    J’ai beaucoup aimé lire tes belles lignes 🙂
    Je t’avoue que je me reconnais dans certains points.

    Avant j’étais accro jusqu’au moment ou j’ai dis stop.
    J’ai une famille et je ne voulais pas qu’elle se sente délaissée comme dirais-je.

    Belle journée.

  • Perrine

    Le titre de ton blog m’a fait bien kiffer ! et bravo pour ton article. Bis

  • morgane coccy

    coucou, ton article me touche car je souhaite rester une blogueuse qui ne ments pas .
    si on donnes nos avis en mentant, en disant que tout est top où est l’intérêt ?
    Alors certe parfois je suis à contre courant du reste de la blogo ( les cures de thé amincissant et cie très peu pour moi ^^ ) ;
    Je te dit un grand bravo pour t’être rendu compte de ça et d’avoir fait ce qu’il faut =) Reste TOI c’est le plus important =)

  • Natieak

    Comme je te le disais sur facebook, le monde du Blogging est particulier. Je la chance de le faire comme loisir et non comme professionnel. Ainsi, je n’ai aucune pression et ne me met aucune pression. Je ne suis pas payée pour ça, j’ai tout le loisir d’être libre des produits que je présente et d’être honnête. Il est hors de question de je change ma façon de faire .
    Dès lors qu’on est payé, on ne peut pas s’exprimer de la même manière : il y a des choses à faire, à dire, On le voit très bien sur les blogs pro : ça sent le CP à plein nez, Parfois, je connais le produit pour l’avoir aussi testé et je peux de dire, qu’il y a pas mal de point qui sont occultés comme la compo par exemple. Heureusement, il y a aussi des blogueuses pro qui savent être honnêtes !
    Pour les stories, je les regarde peu : j’ai supprimé snapchat qui ne me correspondait pas car trop de déballage de colis : c’était une perte de temps pour moi et cela n’offrait aucun intérêt.
    Bref, si ça peut te rassurer, ton ressenti est loin d’être unique : le tout est lorsqu’on en prend conscience, de faire en sorte de trouver les solutions pour prendre un chemin plus sain. Ce chemin, tu as su le trouver. ^^

  • Dinokids

    Hello, c’est vrai que ça peut être perturbant tout ça. Pour ma part, avec mon autre blog (car celui-ci je débute juste), je n’accepte pas des trucs trop exigeants des marques et je n’achète jamais ce que je vois chez les autres. Je ne les jalouse pas non plus et je déconnecte dès que je suis avec mes enfants. Je me contente de ce que j’ai et ça me va très bien 🙂 En tout cas, belle honnêteté de ta part !

  • Girls n Nantes

    coucou

    en effet il y a quelques rivalités et des fois de la part de copines et ça peut faire mal…Mais perso je n’en tire que du positif car pour ma part ce n’est pas du blogging pro mais juste un à côté, de la pure passion. Donc si je ne m’amuse plus je peux stopper.
    Et j ai aussi eu la chance de me faire des vraies amies dans le milieu (oui oui c’est possible)
    alors ne perds pas courage, il y a des tas de filles bien, il suffit de les trouver 🙂

  • galard marjory

    J’ai beaucoup aimé ton article et heureusement que certaines personnes arrivent encore à être sincères
    Jo,
    https://joetsoncarnet.fr

  • Minichoupi

    Oh quelle tristesse de lire ceci. Tu as raison de prendre du recul si ça commençait à te bouffer… Pour ma part je blogue vraiment avec plaisir. Si un produit me plait je l’achète, je n’attends pas qu’on me l’offre et si on m’en offre et bien tant mieux. Concentre toi sur toi même, ton blog et ne publie jamais par obligation. Je t’envoies plein de bisous d’encouragement.

  • Clara

    Ton article est très touchant, je suis d’accord avec ce que tu as pu ressentir 🙂

  • Only Laurie

    Bravo pour cet article plein d’honnêteté ! C’est vrai qu’IG nous pousse à la surconsommation et c’est bien évidemment malsain. J’essaie de rester naturelle et raisonnable face à tout ça. Et ça fait plaisir de tomber sur des articles comme le tien 😊

    Belle journée
    Laurie
    http://onlylaurie.fr/

  • Clementine

    Des bisous Iris, et reste toi même 😘

  • La boutonneuse

    Bravo !
    Pour ton courage.
    Pour ta sincérité.
    Pour ta franchise.

    L’univers des blogs n’est pas tout rose. J’ai moi-même fait les mêmes constatations que toi quand j’ai ouvert mon premier blog en décembre 2014.
    Un blog beauté qui me poussait à la surconsommation (acheter des produits pour avoir des sujets d’article ou faire comme les copines), à la jalousie (je jalousais celles qui pouvaient s’envoler pour un oui ou un non aux caraibes, se payer un cabas louis vuitton) et à une déconnexion de la réalité.

    Quand j’ai pris conscience de tout cela, j’ai décidé de ne plus alimenter le blog, le laisser à l’abandon. Il ne correspondait en rien à la personne que j’étais réellement.

    Courant 2016 j’ai à nouveau eu l’envie d’écrire, de réfléchir, de découvrir, de partager. Et j’ai à nouveau créé un blog. Et avec la folie des réseaux sociaux, je t’avoue m’être égarée l’instant de quelques semaines mais là je reviens aux sources et je me sens beaucoup plus légère.

    Alors oui c’est vrai qu’on peut se laisser « distraire » par tout ça mais l’essentiel c’est de s’en rendre compte , d’en parler et de corriger.

    Aujourd’hui je blogue plus par envie, sans chercher l’attention de personne. Je ne regarde ni mes mails ni mes statistiques. Et je le vis très bien.

  • Alizée - She Squats

    Coucou ma belle, très joli article plein de sincérité. Je pense que la plupart des blogueuses se reconnaîtront dans un moins un des points dont tu as fait mention … Moi même j’ai eu ma période ou j’ai eu besoin de revenir à la réalité car je sentais que tout ça me montait à la tête. Aujourd’hui je gère beaucoup mieux, et je prends du recul quand je sens que j’en ai besoin 😀

  • Mademoiselle Farfalle

    Pendant un moment je me prenais la tête pour publier et quand je ne publiais pas pendant deux jours, je pondais un truc à deux balles. Depuis, je me suis raisonnée et je publie si j’ai des choses à dire..

  • Cathy

    Très bel article ! 10 ans que je tiens mon blog et effectivement je suis attristée par ce qu’est devenue la blogo… au départ, c’était des amitiés, des échanges, de la solidarité, on apprenait beaucoup les unes des autres. Maintenant, on a l’impression qu’il faut être designer et community manager et photographe pour avoir une valeur… alors que non, chacun a le droit d’écrire comme il veut, ce qui importe c’est de se faire plaisir, les chiffres sont aléatoires au final et il faut savoir remettre les priorités où elles sont.

  • Lirons d'Elle

    Coucou, c’est un très bel article que j’ai beaucoup aimé lire, et j’ai apprécié ta franchise. Pour ma part, je regarde les stories. Mais en me demandant si j’en ai réellement besoin, et dont la réponse est souvent non.

  • Serena

    Coucou,
    Je partage totalement ton ressenti ! Pour ma part, je regarde des stories mais je les trie et le déballage de colis pendant 2h, non merci ! Après, de temps en temps, ça ne me dérange pas 🙂 Mais c’est vrai que ça peut tenter, il faut savoir prendre du recul en fait !
    Pfiou ça fait du bien les gens honnêtes mais ça devient trop rare malheureusement !
    Gros bisous 🙂

  • Mama Twins

    A mes débuts, il y a 6 ou 7 ans, je me forçais à tenir un rythme soutenu de publication, même quand je n’en avait pas forcément envie.
    Aujourd’hui je fais les choses beaucoup plus naturellement. J’ai arrêté de me mettre la rate au cours bouillon lol.
    Mais je comprends tout à fait ton ressenti. Je suis passée par les même phases.

  • Les Fraises de Myna

    Coucou ma belle!!! Très jolie article et très bien écrit! Et oui tous ces réseaux sociaux, ses blogs… nous font perdre la tête! On se bats toutes a vouloir être la meilleure, à avoir les plus jolies photos; pour tricher pour quelqu’une! Et cela, je ne comprends pas! Pourquoi acheter des abonnées? Des likes???? C’est à faire cela que l’on perd vraiment la tête! Moi je dis, restons nous mêmes, naturels et vrai! C’est comme ça que nous prenons du vrai plaisir à partager avec nos abonnées, à rencontrer de belles personnes, et cela pas besoin d’avoir des milliers de personnes! Je préfère avoir peu mais de qualité et des gens sincères tout comme toi!

  • crozaclive

    Il y a tellement de monde sur la blogosphère, qu’il est très difficile de percer …. Ton billet est très bien écrit et je crois qu’en résumé, il faut juste se faire plaisir et surtout ne pas se forcer à faire un article par jour……. Prendre son temps pour savoir apprécier ….

  • journal d'une ronde astucieuse

    bravo pour cet article, la surconsommation existe mais pour moi , tant pis si je n’ai pas les derniers produits à la mode,je ne recherche pas en vivre
    Ecrire un article c’est que j’en ai envie, pas pour faire un article comme tu peux le dire,
    Bloguer reste et doit rester un plaisir

  • Les lesctures de la diablotine

    Coucou ma belle, alors pour moi, tu as totalement raison ! Pour ma part, je ne fais pas de stories, je ne comprends pas comment ça marche et je partage quand j’y pense, quand j’en ai envie.
    En tout cas, continues comme tu es, je te préfère au naturelle ma belle !
    Des bisous

  • pichetteetpaillettes

    Coucou.
    On a l’impression des fois que bloguer nous fait tomber dans un cercle vicieux. A ce jour, je limite de plus en plus les partenariats car j’ai envie de faire ce que je veux sur mon blog. Au final, c’est pas ce qui me fait bouffer et paye la cantine de mon fils….c’est juste un espace, ma bulle d’air. Alors j’ai décidé de me le réapproprier.
    Des bises

  • chagazoulou chagazetvous

    quand je te lis, je me revois il y a 1 année avec mon article « Google, oh mon Google, dis moi quel est le meilleur blog? », je n’avais pas tourné les phrases de la même manière mais j’étais comme toi à un moment en pleine reflexion sur mon blog, et donc sur moi-même car très souvent, le blog est un miroir de soi.
    Et tout comme toi, une fois que j’avais rédigé ces lignes c’est que j’avais assumé la personne que je suis et que j’avais mis un point d’honneur à ne pas être ce que je ne suis pas.
    Souvent je me demande si je vais continuer ou pas de bloguer, mais au lieu d’arrêter, je continue, comme j’en ai envie.
    J’ai tout de même toujours cette envie d’être lue, car un peu à l’instar d’une groupe sociale, j’aime qu’on m’écoute et éventuellement que l’on me réponde lorsque je parle. Donc j’aime être lu… et j’aime lire les commentaires.
    Je suis heureuse de lire qu’il y a toujours des blogs cleans ! et je suis heureuse de te lire et de te découvrir.
    On peut se tromper… on peut prendre des chemins de traverses… mais la plus grande force est de savoir revenir et savoir ce qui est bon pour nous-même. J’aime cette phrase : nous sommes des arbres, il faut se planter pour pousser… alors enracinons nous, pour séélever la tête haute 😉
    Belle continuation à toi, et surtout bonne reprise du travail (cela doit te faire du bien).

    http://WWW.CHAGAZETVOUS.COM

  • Charlotte Martinet

    Hello, je me retrouve tellement dans certaines choses que tu dis, moi aussi au bout d’un moment je décollais plus de mon téléphone (instagram surtout) a liker, liker, liker, espérant un retour, et à raconter ma vie sur snap alors que tout le monde s’en fou.. Au bout d’un moment j’ai clairement réagis, j’ai arrêter les story à gogo, j’ai désinstaller snap et à présent je publie seulement quand j’ai envie sans me mettre de pression (je me mettais la pression de 3 articles par semaine) !! et je le vie beaucoup mieux !

  • My Sweet Marmelade

    Coucou ! J’ai beaucoup aimé lire ton article et je me suis parfois retrouvée dedans… Je pense que d’une manière générale les réseaux sociaux biaisent complètement notre manière de voir les choses, et notre comportement. Je suis dans cette prise de conscience là en tout cas en ce moment. Bravo pour ton article en tout cas, j’ai trouvé tes mots assez juste!
    Bises <3

  • Cathy

    Franchement je dois te dire que je suis très admirative de ta franchise, bravo à toi pour ton introspection et surtout le fait de nous le livrer sans ambages. Et d’ailleurs je te comprends, il y a aussi des moments où je me dis que l’une ou l’autre a de super produits que j’aimerais tellement découvrir, bref d’être aussi un peu jalouse…. Heureusement ça ne dure jamais bien longtemps, j’arrive à peu près à me raisonner en général même si je comprends que c’était soit pas si simple !

    • apprendrearever
      Cathy

      Bonsoir,

      Merci beaucoup, sincèrement, ça n’a pas été facile. Oui je suis persuadée que ça arrive à chacune d’entre nous, seulement peu sont capable de l’assumer et de le verbaliser, c’est dommage car c’est finalement ce qui fait avancer

      Belle soirée

      iris

  • Mllexceline

    Hello
    La blogosphère est un milieu assez compliqué. Il faut savoir bien s’entourer pour ne pas perdre pieds.
    XoXo

    • apprendrearever
      Mllexceline

      Hello,

      Comme je le dis dans mon article 😉 , ce n’est pas tant l’entourage qui est important mais surtout soit-même, et ne pas dévier…..
      Au final, les autres ce n’est qu’un plus, mais soit même on peut se couler tout seul

      Bonne soirée

  • La Fée Biscotte

    Quelques mois après avoir lancé mon blog j’avais un rythme de fou. Presque un article par jour du lundi au samedi. Tout ça parce que je pensais qu’il fallait avoir beaucoup de contenu pour être vue et lue.
    Je publiais pour publier à m’en rendre malade. Et un jour je me suis posé et dis stop c’est soi j’arrête le blog soit je trouve un autre rythme. Et là j’ai compris que le blog ce n’était pas mon travail, pas ma vie et que ça doit rester un bon moment. Aujourd’hui je publie quand l’envie me vient et rien de plus. C’est mieux ainsi, je pense.

  • Malvina Découvre

    Merci pour ton honnêteté !
    Elle fait du bien dans ce milieu qui est parfois si cruel mais c’est aussi la porte ouverte à de très belles aventures …
    Alors les réseaux sociaux avec modération et on profite du positif.

    Xo, Malvina

  • my sweet beauté

    Coucou, j’ai apprécié ton article je me suis reconnue sur plusieurs point. Le maque d’honnêteté perso me fait péter un cable, car parfois c’est vraiment trop. Tu vois pour les marques qui nous contactes moi je n’ai pas eu de « problème » en général on s’arrange et il me laisse faire comme je veux et ce même si le produit me convient pas ^^

    • apprendrearever
      my sweet beauté

      Hello,

      Oui le manque d’honnêteté c’est compliqué on est d’accord, après tu as eu beaucoup de chance de ne pas tomber sur de marque t’ayant posé des problèmes, car c’est quand même récurrent… Ce qui me révolte encore plus que le manque d’honnêteté!!!!

      Belle soirée

  • Rihab

    J’ai aimé ton article et et aussi ta sincérité bravo !

  • Tina

    Coucou Iris,

    Ton article m’a beaucoup touchée, il a demandé beaucoup de courage je pense, et tu ne peux qu’être fière de l’avoir posté.

    Je suis une bébé blogueuse (depuis 2 mois seulement) et j’ai commencé à écrire par passion, mais aussi pour partager, apprendre des autres, conseiller à d’autres……et j’espère me préserver de ce que la blogosphère a de négatif et ne garder et lire que les personnes réellement bienveillantes et inspirantes.

    Je veux bien croire qu’on peut rentrer dans une sorte de spirale mais tu t’en es rendue compte et tu as su réagir et rebondir.
    Parfois, il est nécessaire d’en passer par là, ton blog est chouette, on sent quelqu’un de vraiment bien derrière tes articles alors oui, écris ce que tu ressens, quand tu le ressens et nous en serons ravies 🙂

    Kissouxxx,
    Tina
    http://wakeupthequeen.com/

    • apprendrearever
      Tina

      Bonjour ma belle,

      Merci beaucoup pour tes mots, je vais être franche, tous ces commentaires, le tiens compris m’ont fait un bien fou et m’ont redonné envie de croire à ce milieu qui finalement est génial. Comme pour tout, dans la vie il y a des hauts et des bas, le tout c’est de s’en rendre compte. Néanmoins cet article n’a pas été très facile à écrire, car se prendre en pleine face ses erreurs, c’est violent!!

      Belle soirée à toi

      Des bisous

      Iris

  • Melyssandee

    j’adore ton blog 🙂

  • Ornella

    J’espère pas arriver au point de ne plus ressentir d’envie ou de passion pour ce que je fais dans le blogging, je croise les doigts !

    • apprendrearever
      Ornella

      Hello, je te le souhaite de tout coeur également, si tu fais attention et que tu ne tombes pas dans les pièges du milieu tout devrait bien se passer
      Des bisous
      Iris