Bonsoir les chats, comment allez vous ? Ce soir, c’est un sujet un peu différent que je voulais aborder avec vous, et il va surtout se faire en photos (enfin après un peu de blabla, vous me connaissez)! Car oui, en deux ans, grâce à mon blog, j’ai appris la photo. Et faire de jolies photos en se formant seul, c’est possible et cela sans acheter du matériel à plus de 1000 euros!

Et oui, si vous me suivez depuis mes débuts, vous le savez, le blog fête ses deux ans au moins de décembre. Rassurez-vous je n’ai pas oublié, on fêtera simplement ces deux ans au mois de janvier. Décembre est déjà assez riche en « cadeaux » et en festivités, je n’ai pas besoin d’en ajouter plus! Mais après 2 ans de blogging, je commence à faire le point sur ce que bloguer m’apporte.

Cet après midi, dans le cadre d’une offre que j’ai reçu via la plateforme Reech, et que j’ai accepté, j’avais pour mission de réaliser une photo mettant un valeur un plat Fleury Michon (a la fin de l’article je vous parle du concours organisé par la marque et des conditions de participation). Ce défi m’a amené à réfléchir. Allais-je réussir à faire une belle photo. Dois-je vraiment accepté ? Car oui,  il y a encore deux ans, je n’étais qu’une infirmière lambda, à l’imagination et la créativité proche de 0 et surtout, je n’avais jamais tenu en mains un appareil photo et encore moins un reflex! C’était donc inenvisageable pour moi de participer à un tel concours ou tout simplement de faire une jolie photo.

Faire de jolies photos, c'est possible apprendre à rêver Faire de jolies photos, c'est possible apprendre à rêver

 

Vous savez quoi ? Je pense que la photographie, c’est un peu dans les gènes. Car oui, je vais faire ma pénible et vous raconter un peu ma vie, mais mon grand père, du côté de ma maman, est un véritable passionné de photographie. Plus qu’une passion c’est toute sa vie. Alors je vous vois venir! Pourquoi ne m’a-t-il pas appris ? Il se trouve que la vie est faite de tumultes et que je n’ai pas grandi aux côtés de mon grand père, je l’ai retrouvé il y a seulement quelques années et des soucis de santé l’ont empêché de me transmettre son savoir, mais rien qu’en l’entendant parler j’ai ressenti sa passion, c’est très fort. Aujourd’hui, quand je fais des photos, je pense toujours à lui, je me demande si il serait fier de moi, si il apprécierait. Malheureusement, son état de santé fait qu’aujourd’hui il ne peut utiliser un ordinateur et donc voir mon travail. Mais je lui réserve une petite surprise pour Noël!

Alors voilà, à toutes celles qui veulent ouvrir un blog, sachez que ce ne sera pas facile tous les jours, que certains jours, vous aurez envie de tout jeter par la fenêtre! Je ne pourrais vous énumérer le nombre de fois ou j’ai fais des photos floues, des photos trop sombres, des photos moches. Au départ il y a un an, quand j’ai eu à Noël mon premier reflex, je l’utilisais en mode automatique, puis j’ai regardé des tutos, j’ai raté un bon nombre de photos, aujourd’hui je l’utilise en manuel, j’ai acheté un deuxième objectif et je me surprends même à jouer avec les flous en arrière plan. Alors si j’ai rien d’une photographe professionnelle, j’ose le dire

Je suis fière de ce que j’arrive à faire et croyez moi rien n’est impossible

Je suis fière d’arriver à faire de jolies photos, je suis fière de mes mises en scène. Je suis tout simplement fière de moi et ce sentiment tellement agréable qu’est celui de regarder son travail avec amour je le dois au blog et à ma persévérance. Vous aussi pouvez y arriver, ce n’est pas compliqué.

Voici les 10 commandements de la photo réussie

  1. De créativité du débordera, dans le cas inverse de Pinterest tu feras ton plus grand allier
  2. De patience tu auras et de persévérance tu feras preuve
  3. La notice tu liras, en long en large et en travers
  4. Le mode automatique tu oublieras
  5. Tes mises en scène tu pensera
  6. Le produit en valeur tu mettra
  7. Ton cœur et tes gouts tu suivras
  8. Des articles tutos et vidéos en boucles tu visionneras
  9. Les bases tu apprendras
  10. Des erreurs tu feras et de celle-ci tu apprendras

Voilà en résumé les critères pour faire une belle photo. Si vous voulez mon avis, vous n’avez pas besoin du dernier et meilleur appareil photo, vous n’avez pas non plus besoin d’avoir 15 objectifs. Dans quelques semaines en janvier, je vous proposerai un article pour vous présenter mon matériel. Je ne fais pas partie de celles qui vous étaleront une quantité presque incorrecte de boitiers et d’objectifs. J’ai un boitier, le Nikon D3300, celui que j’ai eu les moyens de m’acheter, c’est donc selon les sites « une entrée de gamme », en objectif, j’ai eu celui de base pendant 9 mois, un 18-55 mm. Et la majorité des photos faites sont faites avec celui-ci. J’ai depuis 3 mois investi 80 euros dans un 50mm, mais je n’arrivais pas à le prendre en main. Le premier article fait avec cet objectif est celui de ma table de Noël. Donc vous voyez, un reflex c’est un cout, comptez 350 euros. Mais honnêtement, quand on débute et que l’on envisage pas de faire de la photo sa carrière, il n’y a pas besoin de plus. D’ailleurs, comme me l’a fait remarquer l’une d’entre vous, il n’y a même pas besoin d’un reflex! Un très bon compact ou un hybride peut parfaitement faire l’affaire

C’est grâce à vous que je me suis rendu compte de cela, vous me félicitez toujours pour mes photos, vous me demandez comment je fais! Je n’ai pas de solution miracle. Je tâtonne, j’apprends, mais surtout j’ai un matériel qui me convient. Vous savez, si vous débutez avec un matériel hors de prix et difficile à prendre en main le résultat sera plus mauvais qu’avec un réflex moins cher mais pris en main facilement!

Par contre, je vais être franche, je n’arrive pas à faire de jolies photos à l’iphone. Et pour être honnête, mon appareil ayant le Wifi, je ne cherche pas à apprendre. Pour moi un téléphone ça ne sert pas à ça! Bien que les derniers modèles tout juste sortis on l’air de plutôt bien se défendre.

Avant de conclure cette article, j’avais envie de vous partager des photos, que j’aime. Et n’oubliez pas. Pour réussir il faut de la volonté, de la persévérance et non pas du matériel à 1000 euros!

Faire de jolies photos, c'est possible apprendre à rêver Faire de jolies photos, c'est possible apprendre à rêver Faire de jolies photos, c'est possible apprendre à rêver Faire de jolies photos, c'est possible apprendre à rêver Faire de jolies photos, c'est possible apprendre à rêver Faire de jolies photos, c'est possible apprendre à rêver Faire de jolies photos, c'est possible apprendre à rêver Faire de jolies photos, c'est possible apprendre à rêver Faire de jolies photos, c'est possible apprendre à rêver Faire de jolies photos, c'est possible apprendre à rêver Faire de jolies photos, c'est possible apprendre à rêver Faire de jolies photos, c'est possible apprendre à rêver Faire de jolies photos, c'est possible apprendre à rêver Faire de jolies photos, c'est possible apprendre à rêver Faire de jolies photos, c'est possible apprendre à rêver Faire de jolies photos, c'est possible apprendre à rêver Faire de jolies photos, c'est possible apprendre à rêver Faire de jolies photos, c'est possible apprendre à rêver

Alors que pensez-vous de ces photos ? Vous êtes convaincus ?

Voilà, j’espère que cet article simple vous aura plu, et si vous avez des questions, n’hésitez pas! En attendant, si vous ne l’avez pas encore lu voici mon dernier article beauté (cliquez ici)

Le concours Fleury Michon :

Le concours à lieu sur Instagram

  • Réaliser  la plus belle mise en scène d’un de leur plat préparé. (Pour ma part, j’ai choisi « Le fameux parmentier de Joël Robuchon »
  • Poster la photo avec le # #monplatalatv

10 gagnants seront sélectionnés et leurs photos apparaitront dans la prochaine campagne TV de la marque. De plus, des diners chez Joël Robuchon ainsi que des bons d’achat sont à gagner. N’hésitez plus! Il faut participer

Je vous embrasse fort

Des bisous

Iris

 

 

0
Partager