Épilation au laser : ma première séance

L'épilation définitive au laser

Lundi 10h : “mon Dieu, c’est samedi, j’ai trop peur, j’annule

Lundi 12h : “non aller je n’annule pas, il faut que je sois un peu plus courageuse

Mardi 16h : “Non sérieux, je n’y arriverai jamais, je vais pleurer me ridiculiser, je vis avec mes poils depuis 27 ans je peux bien continuer, demain matin j’appelle pour annuler, j’ai toute la nuit pour trouver une excuse

Mercredi 13h : …… Je compose le numéro….. Je raccroche

Jeudi 5h : “Plus que deux jours de travail et j’ai mon rendez-vous, je crois que ce n’est définitivement pas pour moi…. A 15h en sortant du boulot j’annule

Vendredi 10h : Appel du centre laser Lyon “Bonjour madame, suite à des désistements nous vous proposons d’avancer votre rendez-vous a demain 10” (dans me tête c’est la panique) “écoutez j’habite loin, 10h ça me parait un peu tôt (il me faut le temps de me préparer physiquement 😀 et surtout psychologiquement)” “Très bien, rendez-vous donc demain à 16h30

Samedi 9h (après une nuit très très très courte) : Il est l’heure de passer sous la douche et donc de se raser…. A ce moment là, je ne sais toujours pas si je serais capable de le faire

Samedi 14h30 (l’heure d’appliquer la crème anesthésiante sur le maillot) : “Non mais je suis vraiment debout, entrain de me tartiner de crème anesthésiante et de me faire une culotte en Cellophane pour un truc qui me fait peur ?

Samedi 15h : Appel du Centre Laser Lyon : “Bonjour Madame, pourriez vous venir pour 16h15, plutôt que 16h30 ?” Moi “Pas de soucis je suis en voiture, je fais au plus vite” ==> C’est trop tard, impossible de revenir en arrière.

Samedi 15h50 : je monte l’escalier direction le Centre Laser Lyon : Sincèrement c’est la panique, j’ai ma culotte de Cellophane qui me gène, j’ai peur, j’appréhende beaucoup, j’ai le cœur qui bat à toute vitesse mais plus le choix, j’y vais

Samedi 15h55 : Me voilà dans les WC du centre à me battre avec mon Celofan, c’est l’heure de tout enlever. Ma crainte ? Que la crème ne fonctionne pas et que je souffre….

Samedi 15h59 : Le médecin m’attend (mon dieu mais elle est en avance!!!), c’est parti, impossible de reculer, je n’ai pas eu le temps de faire mes exercices de relaxation, il faut y aller….

via GIPHY

Vous l’aurez donc compris, hier j’avais ma première séance d’épilation au laser ainsi que du laser sur ma cicatrice et j’étais en panique complet. Je ne vais pas vous mentir, embellir la situation. Je vais simplement vous raconter comment ça c’est déroulé. Vous attendiez beaucoup de ce premier retour, je vais essayer d’être complète, mais si vous avez d’autres questions n’hésitez pas à me laisser un petit commentaire sous cet article

La préparation au rendez-vous

La préparation, je crois que c’est à ce sujet que j’ai reçu le plus de questions…. Faut-il se raser ? Utiliser de la cire ? Comment appliquer la crème anesthésiante ? Pleins de questions que j’avais moi même et auxquelles je vais, essayer aujourd’hui de répondre. Rien de bien compliqué vous allez voir. Déjà sachez que lors du premier entretien avec le médecin (pour relire mon article complet à ce sujet c’est par ici), vous repartez avec une petite fiche de conseils et de règles à suivre. Tout d’abord, premier point hyper important, il ne faut pas que la zone traitée soit exposée au soleil…. Donc si au mois de juin vous décidez de faire l’épilation définitive aux jambes…. ATTENTION!!!!! Il ne faut pas non plus ingérer de compléments alimentaire visant à accélérer le bronzage!!! Bye bye les gélules magiques (ou pas!!!), et enfin en cas de soucis de santé et de prise d’un nouveau traitement médical il faut prévenir le centre. Voilà pour ce qui est de la préparation “générale”. Parlons maintenant local!!! Attention, messieurs, fuyez!

En terme de préparation locale, rien de bien compliqué, la veille ou le matin de la séance (pour ma part ça a été le matin même), il faut raser la zone. J’insiste bien sur le mot raser, pas de cire ou même de rasoir électrique. Car avec ces méthodes, les poils sont arrachés avec leur bulbe… Sauf que pour le laser, il faut le bulbe! Vous pouvez également utiliser de la crème dépilatoire!

La culotte en cellophane!!! Le sujet de toutes vos interrogations!!!! J’avoue que j’appréhendais un peu, surtout qu’il n’y a pas de guide d’utilisation!!!! Mais finalement rassurez vous, c’est plutôt simple, et pas si inconfortable que cela!!! Le Dr Levasseur, lors de notre premier rendez-vous, avait vraiment pris en compte mon appréhension et ma crainte de la douleur. J’étais donc repartie avec une ordonnance (attention les crèmes restent à vos frais!!) de 6 tubes de crème Emla (oui oui 6 juste pour le maillot et pour une seule séance!!), de crème Cicalfate (de chez Avène), et d’un rouleau de papier style Celofan (mais que je n’ai pas acheté sur conseil de ma pharmacienne! Le film alimentaire étant parfait).

Petit conseil du Dr Levasseur : prendre la crème Emla et non pas son générique, qui selon certaines de ses patientes serait moi efficace!

Pour l’application, en fonction de l’épilation du maillot (échancré pour ma part), il faut en mettre de partout même sur les lèvres, ça ne craint rien du tout. Par contre, pour que ce soit efficace, il faut le recouvrir de manière étanche! Donc pas de solution miracle, on prend son cellophane et on fait au mieux! Ça se fait très très bien rassurez vous, pensez juste à bien le plaquer sur votre peau pour faire partir toutes les bulles et que pour ce soit bien hermétique!En 10 minutes max c’est fait et vous pouvez derrière vous habiller normalement! J’ai mis un jean par dessus et le tour est joué! J’ai pu sans soucis conduire 30 minutes et faire mes 25 minutes de métro! Il faut faire cela a peut près 1h30 avant l’heure du rendez vous!!!

Le rendez vous

via GIPHY

  • Mon arrivée sur place

A mon arrivée sur place, je suis comme la première fois accueillie par la secrétaire, je ne connais pas son prénom, mais elle est souriante, très agréable et à su me dire quelques mots qui m’ont fait sourire et un peu détendu. J’étais à ce moment là une vraie boule de stress. Ensuite, je suis directement allée au toilettes pour retirer le cellophane. C’est rapide. A peine sortie des toilettes, le Dr Levasseur m’attendait. Je n’ai pas eu le temps de souffler mais d’un autre côté je pense que c’est mieux. Une fois dans le cabinet, elle m’a questionné sur mon stress, et a su me rassurer. Vraiment, je ne connais pas les autres médecins du cabinet, qui je suis sûre sont top, mais le Dr Levasseur, elle est tout simplement géniale, et honnêtement si j’ai réussi a faire la séance, c’est vraiment grâce à elle, son attitude, ses mots rassurants. Avant de commencer, le médecin fait un point rapide avec vous et s’assure que vous avez bien respecté toutes les consignes : pas de soleil, pas de gélules bronzantes, pas de nouveau traitement…. Une fois tout cela vérifié, let’s go, place aux gestes!

  • L’épilation des aisselles

On a commencé pas l’épilation des aisselles…. Sans anesthésiant. Au niveau de la position, il faut lever le bras et venir placer la main dans sa nuque. Une fois le laser (assez bruyant) allumé, les lunettes en place, c’est parti. Et oui,  j’ai eu mal. Alors attention, je pense que pour le commun des mortels, c’est une douleur tout à fait gérable, j’ai d’ailleurs réussi moi même à la gérer puisque je suis allée au bout de la séance!! Mais ça pique. Par contre c’est plutôt très rapide (entre 1 à 2 minutes par aisselles). Voyant mon stress, le Dr Levasseur m’a donné quelques astuces de respiration qui m’ont bien aidé. Franchement, ça n’a pas été le pire de la séance pour moi!!!

  • L’épilation du maillot

Le maillot, pour celles qui craignaient le regard du médecin, déjà sachez qu’elle vous met totalement à l’aise et qu’elle fait en fonction de vous. Vous pouvez ou non retirer votre sous-vêtement, elle s’adapte. Pour le maillot échancré, c’est vous qui vous rasez le matin en fonction de ce que vous voulez, et le médecin suit. Maintenant la douleur, écoutez, honnêtement ça va! La crème fonctionne très très bien! Alors attention, on sent encore un peu, ça picote, mais d’une manière générale c’est supportable!!! La ou j’ai le moins senti (je dirais même quasiment rien), c’est sur les lèvres! Surprenant non ?

  • Le laser sur ma cicatrice

Bon, passons au plus difficile pour moi au cours de cette séance…. Pour l’histoire, je pense que vous le savez, en décembre 2016 j’ai eu un accident de la route, suite à celui-ci, j’ai du me faire opérer des cervicales…. Le problème, c’est que depuis, j’ai dans le cou une cicatrice qui vieillit très très mal…. Plus les mois passent, plus elle est rouge et vilaine. Du coup, lors de notre premier entretien, c’est le Dr Levasseur qui l’a remarqué, et qui m’a demandé ce que j’avais eu…. Après en avoir discuté avec elle, elle m’a parlé du laser. Car a titre d’infirmation, la coloration rouge est due à une néovascularisation, trop importante et trop superficielle. Les photons lumineux du laser à colorant pulsé avec une longueur d’onde de 595 nm, vont traverser les couches superficielles de la peau pour être absorbés par l’oxyhémoglobine du sang. Ainsi, le faisceaux laser va faire disparaitre les micro vaisseaux de la cicatrice. Sur le papier (oui oui!! juste sur le papier!), j’étais vraiment emballée. Car cette cicatrice est gênante et devenue un vrai complexe pour moi… Du coup, l’idée qu’elle soit moins rouge (car oui elle ne disparaitra pas) et donc moins visible m’a tout de suite emballée, j’ai donc accepté!

Aujourd’hui est-ce que je regrette ? (question que vous avez été plusieurs à me poser suite à ma story Instagram), non, je ne regrette pas, mais j’avoue que j’ai beaucoup beaucoup beaucoup souffert. La douleur contrairement au laser utilisé pour l’épilation n’est pas immédiate, elle arrive dans les minutes qui suivent. Cette douleur est franchement assez intense et désagréable. Et surtout elle dure dans le temps. J’ai été obligée de prendre un paracetamol en arrivant à la maison. Ce matin, au moment ou je vous écris cet article, la douleur a complètement disparue. Par contre, elle m’a aussi fait du laser sur des micro marques rouges que j’avais sur le ventre. La à l’inverse, je n’ai rien senti du tout ni pendant ni après. Donc je pense que le cou est une zone hyper sensible, et que les cicatrices au niveau de l’abdomen sont moins douloureuses. L’autre, gros, je dirais même très gros effet de ce laser c’est la couleur que prend la cicatrice!!!!! Elle devient violette presque noire!!!  Cette coloration correspond à l’éclatement des micro-vaisseaux et au passage du sang dans les tissus environnants. Le Dr Levasseur m’a dit qu’il faudrait compter entre 10 et 15 jours pour qu’il disparaisse…. Voici une petite photo de ma cicatrice avant la séance (elle rend beaucoup moins rouge en photo qu’en vrai!) et une prise ce matin!!! Je ne manquerai pas de vous faire un petit bilan dans quelques temps, quand la couleur violette aura disparu!!!

laser épilation

Donc voilà, vous l’aurez compris, j’ai un peu souffert pendant cette séance mais c’est vraiment hyper rapide! Moins de 5 minutes pour les 2 aisselles, une dizaine de minutes pour le maillot et pareil pour la cicatrice! 15 minutes de rendez-vous et c’est terminé! Donc rien d’insurmontable! Et puis comme on dit :

Il faut souffrir pour être belle!

Ce qu’il faut faire Après le rendez vous

Rien de particulier!!! Non plus sérieusement, on expose pas les zones traitées au soleil. Pour ma cicatrice, j’ai acheté un stick indice 50 que je m’applique avant chaque sortie et je renouvelle l’application toutes les heures! Rien de bien compliqué. Sinon de retour à la maison, il faut appliquer la crème Cicalfate de chez Avène sur toutes les zones traitées. Pour les zones épilées, je n’ai eu ni rougeurs, ni tiraillements, ni brulures rien du tout. Pour la cicatrice, j’ai appliqué la crème en couche épaisse que j’ai laissé poser plusieurs heures (au moins 4h). Au final au coucher ça allait déjà bien mieux! Je vais continuer l’application tous les jours jusqu’à disparition de la couleur violette!

Comment j’ai gérer mon stress ?

Mal! Très très mal! Non vraiment j’avais prévenu Elsa qui m’a contacté il y a quelques mois, j’étais vraiment effrayée à l’idée de faire cela. Du coup, je me suis laissée submerger par mon stress ce qui n’a pas aidé. Plus on panique plus on a mal!! Alors ne faites pas comme moi. Mais j’ai la chance d’avoir un super médecin, rassurant et qui prend vraiment en compte mon stress et ma douleur. Du coup, finalement ça c’est bien passé. Hier l’une d’entre vous m’a demandé comment je vivais le faite de devoir y retourner! C’est le 4 aout, pour le moment j’évite de trop y penser! Mais je me dis que si j’ai survécu à hier je survivrai au 4 aout!!

Les coordonnées du centre

Comme vous me l’avez demandé voici les coordonnées du centre!

L'épilation définitive au laser : Le centre Laser Lyon a répondu à mes questions apprendre à rêver

27 Rue Godefroy

69006 lyon

04-37-42-09-25

site : https://www.centrelaserlyon.fr/

==> Je vous avais promis un petit code promo. Alors comme c’est un centre médical, impossible d’avoir une réduction sur les soins, par contre il suffit de dire que vous venez de ma part pour avoir un petit cadeau! Honnêtement ça vaut le coup!!!!

 

Voila!  J’espère que cet article complet vous aura plu et surtout aidé. Si vous avez des questions, n’hésitez surtout pas à me les poser en commentaire. Je vous embrasse fort, et je vous dis à très vite

 

Des bisous

 

Iris

épilation laser

 

 

Partager :

14 Commentaires

  1. peggy vanderhispallie
    25 juin 2018 / 9 h 38 min

    coucou, c’est chouette de ta part de partager ton expérience je pense qu’elle un joli partage pour les gens qui hésite…moi j’ai vraiment beaucoup de poils il faudra pas mal de seances pour venir a bouts, niveau douleur je suis une chochotte. Par contre c’est courageux d’avoir fait ta cicatrice, je pense bien que le douleur est intense mais je pense que le résultat te comble bisous bonne semaine

  2. 25 juin 2018 / 9 h 53 min

    je ne suis carrement pas prete pour passer cette etape j’aurais trop mal je le sais et puis j’imagine un cout. merci pour ton avis sur ce sujet en tout cas

  3. Laetiteste
    25 juin 2018 / 11 h 01 min

    J’ai beaucoup aimé ton récit.
    J’ai moi même fait 5 séances de laser au niveau du maillot et ça fonctionne très bien.
    J’ai arrêté à cause du prix malheureusement …

  4. 25 juin 2018 / 11 h 47 min

    Coucou
    Je n’ai pas la peau qu’il faut pour me lancer dans le laser alors je continue avec ma appareil électrique et figure toi que avec les années, j’ai des zones sur les jambes où je n’ai plus de poils. ^^ Si toujours ça de gagner !
    Je suis curieuse de voir ta cicatrice d’ici quelque semaine!
    Belle semaine

  5. Clara
    25 juin 2018 / 12 h 13 min

    Coucou ! Ton témoignage est très utile et intéressant, peut être que je me lancerai un jour dans l’épilation au laser !

  6. 25 juin 2018 / 14 h 36 min

    Franchement, je te dis bravo, pour l’instant, je ne pourrai pas le faire sauf, si c’est obligé… En tous les cas, ton avis est super à lire…

  7. 25 juin 2018 / 17 h 44 min

    Merci pour ton partage !! Moi le laser ça me fait trop peur lol.
    Je préfère mon simple épilateur ! 🙂

  8. 26 juin 2018 / 0 h 55 min

    Coucou ma jolie,
    Tu en avait déjà parlé il me semble il y a quelques jours de l’épilation laser, j’en ai déjà fait mais j’envisage d’en refaire dès que je déménage sur Lyon. Je note l’adresse, car j’aime leurs côtés pro, et merci à toi d’avoir essayer pour le code promo c’est mignon et très gentil 🙂
    Belle soirée

  9. 26 juin 2018 / 4 h 44 min

    Je sais pas si j’oserais bien que j’y ai déjà songé. j’ai un peu peur des effets et de la douleur. J’ai un peau qui réagit très vite

  10. Journal d une ronde astucieuse
    26 juin 2018 / 16 h 20 min

    Cc tu as été très courageuse car moi j aurais pas pu le faire merci de ton témoignage, mon bon vieux rasoir restera bien le seul à m aider 😀

  11. 27 juin 2018 / 14 h 44 min

    Cela fait plusieurs années que j’y pense mais je n’ai toujours pas sauté le pas… j’avoue que le prix me freine un peu de temps, d’autant que je ne suis pas une grande poilue MDR j’aimerais faire le maillot et les aisselles

  12. 27 juin 2018 / 21 h 58 min

    Hello
    Merci pour ton avis. J’aimerais beaucoup faire des séances pour les jambes et les aisselles
    Un vrais gain de temps malgré l’investissement financier.
    XoXo

  13. Maman locaaa
    27 juin 2018 / 23 h 21 min

    J’ai lu ton article avec grand intérêt j’ai un réel problème avec mes poils et ton article me rassure 1 à 2 min par aisselle! C’est magique.Je sauterai le pas cet hiver je pense. Merci à toi .

  14. 1 juillet 2018 / 10 h 48 min

    Merci beaucoup pour ton article surtout que c’est un centre à Lyon et que j’y habite. j’ai pas beaucoup de poils du coup je ne pense pas faire l’épilation définitive un jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.