Si vous me suivez sur Instagram, vous l’avez su, j’ai eu un petit souci dermato qui m’a valu plusieurs jours pénibles et compliqués le temps de poser le diagnostic. Il avait été envisagé un zona, un virus, une allergie et au final c’était une poussée de rosacée… Mais attention, quelle poussée !!! L’enfer croyez moi.

J’ai donc décidé, de vous en parler dans un article car certains vivront peut-être cette situation, et surtout mes habitudes vont changer, je vais dès à présent devoir faire plus attention aux produits que j’utilise et surtout je vais devoir apprendre à être plus à l’écoute de ma peau!!! Allez, je vous raconte tout…

Ma rosacée : sa découverte

Avant tout, je voulais vous raconter un peu ce qui c’est passé ces derniers jours!!

==> Le dimanche 2 décembre, j’étais au travail, vers 10h, j’ai commencé à avoir des plaques sur le bas du visage. Ces plaques ne me démangeaient pas elles me brulaient. J’ai pensé à une petite réaction allergique. Pour tout vous dire, je travaillais et je n’avais pas vraiment le temps de me poser des questions!!!! Du coup, j’ai eu cette gêne toute la journée, avec la sensation que mes plaques s’étendaient de plus en plus (oui je n’avais pas de miroir!!!!! Donc impossible à confirmer!!). Le soir à la maison, j’ai enfin pu constater l’étendue des dégâts!! Des joues très rouges, en feu avec des plaques diffuses sur les deux joues! C’était oedématié et pas joli à voir. Je décide donc de nettoyer ma peau à l’eau claire et d’appliquer de la crème Cicalfate d’Avève avant d’aller dormir.

==> Le lundi matin au réveil… la catastrophe… Mon visage avait gonflé et les petits boutons de la veille étaient devenus des pustules et des papules affreuses (désolée des détails infâmes!!). Résultat, après ma matinée de travail, la dermato de l’hôpital m’a reçu en urgence à 14h… Impossible de poser un diagnostique, mais sa phrase choc a été  » si vous avez de la fièvre je vous hospitalise« … WHATTTTT, verdict pas de température, un bilan sanguin piqué et pas de traitement pour le moment car impossible de traiter en local, il faut trouver la cause…

==> Le lendemain, réveil avec mon visage toujours à l’identique mais en plus une atteinte oculaire… La panique. J’ai revu la dermato en fin de matinée, qui après lecture de mon bilan hyper rassurant, et en avoir parlé à des confrères, me pose le diagnostic suivant … C’est un cas rare de rosacée, de stade 4 avec une atteinte oculaire… Petit bilan ophtalmo obligatoire!!!

1 semaine et demie après le début de la crise, je suis toujours sous antibiotique et je n’ai toujours pas retrouvé ma peau « d’avant crise« … Ce qui me met très en colère, c’est que depuis toute petite, j’ai des soucis de « joues rouges« , on m’a toujours dit que j’avais la peau sensible tout simplement et que « c’était comme ça » sans aucune pathologie derrière. La dermatologue de mon hôpital m’a finalement appris que c’était une rosacée de stade 1 que je traîne depuis mon plus jeune âge.  Résultat à 27 ans, un stade 4 avec pustules et atteinte oculaire! La classe non ?

Mon diagnostic : la rosacée apprendre à rêver

La rosacée qu’est ce que c’est ?

La rosacée est une maladie cutanée chronique caractérisée par une atteinte des petits vaisseaux sanguins du visage. Cette maladie de la peau touche essentiellement la partie centrale du visage (front, nez, joues, menton). Elle se manifeste par :

  • des rougeurs (occasionnelles ou persistantes),
  • de la couperose (dilatation anormale et permanente de petits vaisseaux sanguins de la peau, visibles à l’œil nu).
  • et éventuellement, diverses lésions cutanées : papules, pustules…

La rosacée affecte parfois les yeux. Mais uniquement dans les cas les plus atteints et les plus rares (je pleure maintenant ou pas ???)

Les facteurs favorisant de la rosacée :

Les causes de la rosacée sont encore inconnues. Néanmoins, les scientifiques explorent plusieurs pistes :

  • les caractéristiques génétiques (ex. : peau, yeux et cheveux clairs) ;
  • l’influence de l’environnement (lumière solaire…) ;
  • une réaction anormale des microvaisseaux sanguins face à la chaleur ;
  • la présence excessive d’un acarien, le Demodex, au niveau de la peau du visage.

Certains facteurs climatiques ou alimentaires, qui favorisent la rosacée en provoquant des bouffées vasomotrices ou bouffées de chaleur sont déjà bien identifiés :

  • l’exposition au soleil et au vent ;
  • les températures basses ou élevées et les changements thermiques brusques (du froid au chaud en particulier) ;
  • les exercices physiques intenses, qui échauffent le corps ;
  • les épisodes de fièvre ;
  • les bains brûlants ;
  • les émotions ;
  • la consommation d’alcool, de nourriture épicée ou de boissons chaudes.

Enfin, selon les personnes atteintes, d’autres facteurs peuvent aggraver la rosacée déjà installée, comme l’utilisation de produits pour la peau parfumés ou contenant de l’alcool, la consommation de certains aliments ou de certains médicaments

Ce que va changer la rosacée dans mon quotidien de beauty addict

Beaucoup de choses. Il faut savoir que j’ai toujours eu une peau sans imperfection. A part mes rougeurs, je n’ai jamais eu d’acné, d’imperfection ou d’irrégularité du teint. Aujourd’hui, je me retrouve avec une pathologie de peau qui à tout moment peut revenir… Les pustules et les papules ça va bien une fois mais si je pouvais éviter d’y revenir ça m’arrangerait! Car sans parler du désagrément esthétique, je ne vous parle même pas de l’inconfort dû à la sensation de brûlure!!! Ce n’était pas évident et encore aujourd’hui ce n’est pas terminé…

Le traitement de départ :

Alors au départ et durant les 7 premiers jours, j’avais un traitement antibiotique local à appliquer sur ma peau matin et soir et rien d’autre!!

Depuis dimanche, petite évolution, le soir j’applique ma crème antibiotique et le matin, j’utilise sur ma peau la gamme Rosaliac de chez La Roche-Posay (d’ailleurs, Jessica si tu passes par la, je te remercie vraiment pour l’envoi…). Je vous en reparlerai dès début 2019 dans un article dédié, mais c’est une gamme destinée aux peaux sensibles à rougeurs, sujettes aux échauffements. Elle est donc parfaitement adaptée à ma problématique. Pour le moment j’apprécie vraiment la gamme, j’utilise le concentré intensif et la crème hydratante. Croyez moi, ma peau avait vraiment besoin d’un peu d’hydratation 😉

Je teste les produits depuis seulement 4 jours, donc je n’ai pas assez de recul pour vous donner un avis fiable et complet. Tout ce que je peux vous assurer c’est qu’ils conviennent parfaitement à ma peau et à sa problématique de crise du moment.

Sous les conseils de la spécialiste, je vais utiliser la gamme pendant 1 mois. Je dois également éviter voir bannir le maquillage pendant cette période. La crème antibiotique m’est aussi prescrite pour 1 mois. Dans la gamme Roseliac, j’ai reçu la CC crème, mais je n’ai pas le droit de l’utiliser au quotidien! Seulement pour les fêtes si je veux unifier un peu mon teint!! (Dur non ?)

Mon diagnostic : la rosacée apprendre à rêverMa routine actuelle et pour un mois : 

Le matin : 

  1. Je nettoie ma peau avec le lait nettoyant Tolériane (je suis interdite de lavage au savon et à l’eau pendant la durée du traitement)
  2. Je pulvérise sur mon visage de l’eau thermale d’Uriage (qui apaise et hydrate)
  3. J’applique sur les zones à traiter (joues, menton, front) le concentré intensif Rosaliac, il traite de manière locale les rougeurs
  4. Je termine avec l’hydratant anti-rougeur Rosaliac qui apaise les rougeurs et les échauffements.

Le soir : 

  1. Je nettoie ma peau comme le matin avec le lait nettoyant Tolériane
  2. Je pulvérise de l’eau thermale d’Uriage sur mon visage pour lui apporter confort et hydratation
  3. J’applique sur ma peau le booster Minéral 89 de chez Vichy, qui apporte hydratation à ma peau avant l’application de la crème antibiotique desséchante
  4. Je termine avec la crème antibiotique prescrite par ma dermatologue

Voilà, simple &  rapide. J’ai été obligée d’intégrer le Booster Minéral 89 le soir afin de soulager un peu ma peau…. Oui normalement, il s’utilise plutôt le matin, mais c’est un vrai shoot d’hydratation parfait pour le soir!!!!

Voilà, vous savez tout de cette petite expérience dermatologique ;), je me tenais de vous en parler car des choses risquent de changer sur le blog et il était important que vous compreniez pourquoi 😉 En attendant, heureusement que j’avais en stock quelques revues d’avance sur des produits testés ces derniers mois 😉

En attendant, je vous laisse et je vous dis à dimanche!

Ps : rendez-vous sur la page concours du blog, pour ne rater aucun des concours organisés pour les 3 ans du blog! Pour ceux qui le souhaitent, à partir de janvier je mets en place une Newsletter (inscription par ici) et une big big big surprise vous est réservé à l’occasion de son lancement juste pour les inscrits 😀

23
Partager