Bonjour mes rêveurs, vous allez bien ? J’ai été pas mal absente ces derniers jours, mais vous devez le voir quelques petits changements sont en cours sur le blog, tout n’est pas encore terminé mais vous me manquiez trop, j’avais envie de publier, du coup ce soir je vous parle de Livia

Aujourd’hui, on va parler d’un sujet un peu plus sérieux et moins léger que d’habitude mais qui touche la majorité des filles et femmes quand elles ont leurs règles ==> les douleurs. Alors oui mesdames, cet article est pour vous et messieurs aussi car non cette douleur n’est pas surjouée par les femmes et oui elle peut-être invalidante, voir même très invalidante.

Mon endométriose

Commençons par le commencement, vous ne le savez peut être pas (j’en avais parlé il y a longtemps sur le blog, l’article est disponible par ici) mais je souffre d’Endométriose. Pour faire simple, l’endomètre est le tissu qui tapisse l’utérus. Sous l’effet des hormones, au cours du cycle, l’endomètre s’épaissit en vue d’une potentielle grossesse, et s’il n’y a pas fécondation, il se désagrège et saigne : les règles. Chez la femme qui a de l’endométriose des cellules vont remonter et migrer via les trompes. Le tissu semblable au tissu endométrial qui se développe hors de l’utérus  provoque alors des lésions, des adhérences et des kystes ovariens, (endométriomes) dans les organes colonisés. Cette colonisation, si elle a principalement lieu sur les organes génitaux et le péritoine peut fréquemment s’étendre aux appareils urinaire, digestif, et plus rarement pulmonaire.

L’endométriose est une maladie complexe. On a même coutume de dire qu’il n’y a pas une mais « des » endométrioses car cette maladie ne se développe pas de la même façon d’une femme à l’autre. Il y a encore peu c’était également une maladie méconnue dont personne ne parlait

Aujourd’hui, l’endométriose est diagnostiquée, souvent par hasard, avec un retard moyen de cinq années, durant lesquelles la maladie a eu le temps de causer des dommages notables à différents organes. Les médecins spécialistes de l’endométriose s’accordent à dire que la maladie toucherait 1 femme sur 10. Ce chiffre concerne  les femmes pour qui le diagnostic a été posé. Il est donc probable que l’endométriose touche plus de femmes encore.

Pour ma part, elle a été diagnostiquée un peu de manière inattendue. J’ai toujours beaucoup beaucoup souffert lors de mes périodes de règles. Néanmoins en 2015 je me suis mise à avoir très très souvent mal au ventre, lors de ma première réelle crise en dehors de mon cycle, j’ai été hospitalisée en chirurgie viscérale pour une suspicion d’appendicite. Néanmoins tous les examens se sont révélés négatifs. J’ai donc eu une coloscopie de prescrite (oui ce n’est pas glamour!), et la là le médecin m’a prescrit une IRM car il lui semblait avoir vu des traces d’endométriose au cours de l’examen (ce qui n’était pas de bonne augure car ça présumait déjà un stade étendu de la maladie) ! Je suis un peu tombée de haut, car je ne connaissais pas du tout cette maladie, et tout ce que j’ai pu trouver sur internet m’a effrayé. Chirurgie, infertilité,enfin vous imaginez le topo, ça fait peur!!! Du coup s’en est suivie l’IRM qui a confirmé le diagnostic d’endométriose profonde et étendue, rendez-vous chez un chirurgien, tentative de mise sous pilule en continue qui a été un véritable échec pour moi, j’ai pris beaucoup de poids, moralement ça n’allait pas du coup, le médecin m’a proposé la chirurgie. Au printemps 2015 l’opération a eu lieu, et la, une nouvelle vie, je n’ai repris aucun traitement et je suis restée plus d’un an avec des douleurs pendant mes règles mais rien d’insurmontable. Sauf que depuis quelques mois, rebelote, je souffre beaucoup, je n’ai pas envie et je ne peux pas me faire réopérer, je ne veux pas reprendre la pilule en continu, alors il a fallu trouver des solutions alternatives pour gérer la douleur. C’est la que grâce à l’agence de presse Grenadine RP, myLivia est entré dans ma vie. 3 mois que je l’utilise, 3 mois que je revis.

Livia, son utilisation, son efficacité

  • Livia qu’est ce que c’est ? 

C’est une solution naturelle pour soulager les douleurs liées aux règles menstruelles. Il fonctionne grâce à l’électrostimulation. C’est dédié à toutes les femmes souffrant de ces douleurs et cela à partie de 16 ans. Pour faire simple, Livia empêche la transmission du message « douleur » au cerveau. La sensation de douleur est donc clairement diminuée voir quasiment inexistante. De pus, Livia peut être utilisé aussi longtemps que nécessaire, aucun surdosage n’est possible! Une pépite

  • Comment utiliser Livia ?

C’est très simple, alors au départ à l’ouverture du colis, on se dit mon dieu mais c’est tout petit, ça doit être fragile. Pas du tout. Au contraire sa petite taille lui permet de se porter facilement et de passer inaperçue. Niveau utilisation c’est très simple, accrochez Livia à votre ceinture, collez les électrodes sur les zones douloureuses, que ce soit au niveau du ventre ou même dans le dos, et allumez enfin Livia. Vous pouvez alors réglez l’intensité de la stimulation en fonction de vos besoins. Il y a 25 intensités possibles, donc quelque soit votre douleur, vous pourrez adapter selon vos besoins.

  • Quelles sont les sensations ressenties ? Et ses avantages ? 

Ça chatouille! Non plus sérieusement, ce sont de petites vibrations mais c’est très agréable et pas du tout inconfortable, on les sent bien les premières minutes et puis quand on reprend ses activités habituelles, on s’y habitue vite. Par exemple, je ça en m’a pas empêché de travailler! Pour les avantages, je vous laisse avec ce tableau du site MyLivia, qui résume tout

  • Quand peut-on l’utiliser ? 

Tout le temps! Au travail, en cours, au sport (l’appareil résiste à la transpiration), vous n’avez aucune contrainte d’utilisation vraiment. Comme je vous disais, je suis infirmière en salle de réveil, je passe donc toute la journée debout à passer d’un patient à l’autre sans avoir forcément le temps de m’asseoir. Livia ne m’a pas du tout embêté, je ne l’ai même pas senti. Petit il c’est facilement accroché à l’élastique de ma tenue. C’est très discret et personne n’a remarqué que je le portais!

  • Pour qui est-ce contre-indiqué ? 

Livia ne peut être utilisé par des personnes portant un stimulateur cardiaque (comme un pacemaker) ou souffrant de tout autre troubles cardiaques grave connus ou portant un autre dispositif électronique implanté. Livia ne peut également pas être utilisé par des femmes enceintes ou allaitantes ainsi que par des enfants de moins de 16 ans.

Mon avis après utilisation

Ecoutez, je suis sincèrement emballée par cet appareil. Les filles qui ont des soucis d’endométriose ou simplement de règles douloureuses, c’est la solution parfaite. Pour vous donner une idée de mes douleurs, pendant une période j’ai même été à la morphine. La ces derniers mois, pendant mes règles il me fallait du paracétamol toutes les 6h + 2 comprimés de spasfon toutes les 4h + 1 bi-profenid matin et soir, pour que la douleur soit supportable, je ne parle même pas de la faire disparaître. Le mois dernier, un lundi matin, a 4h, la douleur me réveille, je suis presque incapable de bouger dans mon lit tellement j’ai mal, pourtant il me faudra trouver une solution car a 5h45 je dois être dans la voiture pour aller bosser. J’ai donc installé Livia, sur ma zone douloureuse, je l’ai lancé, à une intensité assez forte je dois l’avouer. Alors forcément, vu l’intensité de ma douleur, ça n’a pas été magique et immédiat, il m’a fallu  1h + 2 comprimés de spasfon pour que la douleur devienne plus que supportable, au moment de prendre la voiture, je la sentais encore mais légèrement, vers 8h, j’ai réalisé que je pouvais baisser l’intensité de la stimulation, ce n’était plus une douleur mais plutôt une gêne. J’ai travaillé de 6h30 à 15h45 avec Livia en place et je n’ai pas eu besoin de prendre d’autres médicaments que mes 2 spasfon pris au réveil.

Pour moi ça a été la vraie révélation. Ce mois-ci j’ai carrément anticipé les douleurs. Un lundi, je savais que mes règles allaient arriver soient dans la nuit, soit dans la journée du lendemain, j’ai donc positionné Livia sur les zones qui me font habituellement mal, à l’intensité minimale et je me suis couchée, au réveil surprise, en effet, j’avais bien le début de mes règles mais contrairement à d’habitude, c’est mon réveil qui m’a réveille et pas les douleurs! J’en aurais presque pleuré de joie. Je vous assure que tant que l’on ne le vit pas personne ne peut avoir conscience de l’intensité que peuvent prendre ces douleurs. Ce sont des contractions tellement affreuses, ça ne devrait même pas exister. Donc Livia est arrivé au parfait moment, car j’étais à bout et j’allais finir par céder à la prise de la pilule en continue, finalement pour le moment je vais user et abuser de Livia, on verra si un jour je suis obligée d’y retourner.

Au niveau de la batterie, alors pour ma part, j’ai pu l’utiliser entre 4h15 et 16h sans soucis de batterie. Je l’ai mis en charge à l’issue. Après il faut anticiper, quand le cycle approche veillez à bien le recharger.

Au niveau de l’appareil en lui même je l’ai reçu avec une petite « housse » blanche ou bleue, j’ai choisi la bleue car c’est la quasiment la même couleur que nos tenues au bloc et donc ça permet d’être encore plus discret.

Maintenant les gels pads. Sur les petits fleurs se collent des gels pads qui permettent la bonne conductivité de l’electrostimulation, ils se changent tous les mois. Petite précision, faite bien attention quand vous décollez les patchs de votre peau que le gel ne reste pas collé à votre peau, il faut être prudent sinon vous ne pourrez pas les réutiliser. Je me suis faite avoir la première fois, maintenant je fais attention et ça va plutôt bien, c’est juste un coup de main à prendre!

Je ne peux que vous conseiller cet appareil, alors en effet à l’achat c’est un investissement, mais je vous assure qu’il en vaut la peine (oui c’est facile à dire pour la fille qui l’a reçu gratuitement), mais honnêtement je l’aurais acheté! J’ai demandé à l’agence de presse si je pouvais avoir un petit code promo pour vous, il ne me rapportera rien, mais il vous aidera vous à acheter ce petit bijou. Ce n’est pas facile d’expliquer à l’écrit ce que l’on peut ressentir tant pour la douleur, que pour l’absence de douleur! Je peux simplement vous dire que c’est vraiment efficace, que depuis 3 mois je ne prends quasiment plus de médicament, 2 comprimés de spasfon + Livia me suffisent le premier jour et pourtant j’avais un peu du mal à y croire! Je vous vois venir, j’étais comme vous, pas évident de croire qu’un petit appareil si petit peut être vraiment efficace! Mais écoutez l’essayer c’est l’adopter!

Ah oui, un dernier point, l’une d’entre vous m’a dit qu’elle pensait l’electro-stimulation dangereuse au long court, j’ai quand même demandé au chirurgien viscéral avec lequel je travaille son avis, et il m’a affirmé que ça ne craignait rien du tout et que ça n’avait aucun impact sur la santé, les organes ou même le coeur. Comme le précise le site myLivia, c’est à éviter chez les personnes qui ont des appareils comme un pacemaker car ça pourrait engendrer un dérèglement, mais au contraire, il est 100% pour! D’ailleurs il ne connaissait pas et il m’a demandé une copie de mon dossier presse pour en savoir plus et le proposer à des patientes! Pas mal non ?

Enfin voilààààà! J’arrête avant de dépasser les 2000 mots! Je vous laisse avec les prix de ce petit bijou, et je reviens vers vous dès que j’ai le code promo!

Les prix 

Pour en savoir plus sur les prix, je vous laisse avec ce tableau et je vous invite à vous rendre sur la boutique en ligne myLivia

On se retrouve jeudi pour un prochain article, en attendant mon dernier sur Lancôme est toujours disponible ici

On se retrouve sur Pinterest ?

Mon endometriose … adieu la douleur, merci Livia

Des bisous

Iris

 

31
Partager