Pourquoi je m’éloigne des réseaux sociaux ?

Depuis 10 jours, vous êtres nombreuses à me demander pourquoi je suis absente des réseaux sociaux, si j’ai un soucis. Il est vrai que j’abandonne de plus en plus Instagram/Facebook/Twitter pour me concentrer sur le blog. Alors pourquoi ce changement ? Je vais essayer de vous expliquer mon ressenti par rapport à ces réseaux qui ne me ressemblent plus.

Mon blog, depuis décembre 2016 c’est mon petit bébé, ma bulle d’oxygène, mon sas de décompression. Sauf qu’un blog au départ pour le faire grandir, pour qu’il soit lu il faut forcément passer par les réseaux sociaux. Une petite photo sur Instagram, un post facebook, un petit tweet pour identifier Hellocoton en espérant que notre article soit repartagé. Petit à petit on devient accro, on en veut toujours plus, on ne se satisfait pas de ce que l’on a. Et oui, je pense vraiment qu’aujourd’hui peu d’entre nous peuvent assumer ne jamais être allées sur le compte d’une soit disant “copine blogueuse” pour critiquer son contenu, jalouser ses likes et ses commentaires. Ou pire encore, le produit reçu….

Car oui les filles, si aujourd’hui quand vous me demandez “comment je fais pour recevoir des produits gratuits maintenant que j’ai crée mon blog ?” et que je vous réponds “il ne faut pas ouvrir un blog pour cela, ça arrive tout seul, sans rien faire” je suis un peu hypocrite…..

Je m’explique. J’ai ouvert mon blog en 2016 car j’étais à une période de ma vie très très très compliquée (je ne me suis jamais étalée sur le sujet et je ne le ferais pas ici, ma bulle doit rester ma bulle). Néanmoins j’avais besoin de m’exprimer dans mon coin, de partager sans être jugée, sans être critiquée. J’avais besoin de me créer une petite bulle rien qu’à moi. D’où la création de ce blog. Au départ je n’ai pas fais ça pour les produits, pour tout vous dire, je ne savais même pas que ça existait. J’étais juste une fille un peu paumée, qui avait besoin d’écrire.  Oui, oui j’étais ce genre de filles au collège et au lycée qui se voyait remettre des prix d’écriture!!! La classe non ?

Donc comme je vous disais, après avoir crée mon petit blog (le premier ne s’appelait même pas Apprendre à Rêver mais j’ai trop honte pour vous en dire plus!!!!), je me suis mise à faire des recherches sur google, à taper blog france, blogueuse française, c’est là que j’ai découvert des filles que j’adore encore aujourd’hui comme Coralie – Elles en parlent ou Daphné – Mode and the city. C’est aussi à ce moment la que j’ai découvert Instagram!!! Et oui, je ne connais Instagram que depuis 2 ans! Je vous en bouche un coin non ? J’utilisais un peu Facebook et c’est tout! J’ai donc au départ crée mon compte de manière très naïve, pour partager mes photos. Je n’avais aucune idée de ce que c’était un “filtre“, je ne pensais même pas que certaines pouvaient “retoucher leur corps”. J’ai fais mon petit bonhomme de chemin, tranquillement jusqu’au jour ou je suis tombée dans cette spirale de la perfection….

Pourquoi je m'éloigne des réseaux sociaux ? apprendre à rêver

Un jour, je me suis inscrite à la Birchbox School, pour faire simple, c’est Birchbox qui organisait des soirées dédiées aux petites blogueuses ou futures blogueuses, l’idée étant de leur donner des conseils pour réussir dans le milieu, avoir un joli blog, faire de belles photos et surtout avoir des partenariats. Et c’est à partir de ce moment là, soyons honnête que j’ai un peu vrillée. Car aujourd’hui avec du recul, je peux vous le dire, on nous a donné des conseils complètement stupides! Je revois entre un des “formateurs” (à la tête d’une marque) nous dire “oui vous pouvez acheter es followers au départ pour grandir un peu car le monde attire le monde, pensez juste à les supprimer quand votre compte grandit“. Donc je ne suis pas ressortie plus riche de cette formation mais plus moi-même du tout! Complètement neuneu la fille!!! L’électrochoc a été une phrase de ma maman, me disant que je devenais un peu folle avec tout cela et que je perdais un peu la boule…. Et bah croyez moi ça fait mal. Donc pour faire simple, je ne vous mentirai pas, à ce moment là j’ai fais un peu n’importe quoi, je jalousais des filles alors que ça n’avait aucun sens, j’acceptais des invitations à des évènements sans même réfléchir à si ça avait un sens avec le contenu que je proposais. J’ai accepté des partenariats ayant ni queue ni tête juste pour pouvoir publier une photo pour me la péter, et il m’est même arrivé de contacter des marques cela n’ayant aucun sens. A ce moment là, je n’étais plus à la recherche de contenu qualitatif pour mon blog mais juste à la recherche de cadeaux….. Et tout cela à cause d’Instagram, des feeds trop parfaits, de cet étalage qui n’est selon moi plus du partage… Alors oui, je vous vois venir, je mets tout sur le dos d’Instagram, mais personne ne m’a mis un couteau sous la gorge! Non biensûre que nous, je me complaisais la dedans, j’avais la sensation d’avoir de l’importance, alors que je ne suis rien aujourd’hui, je l’étais encore moins à ce moment la!!! Et ça croyez moi, beaucoup d’influenceuses auraient besoin de se le rappeler!!!!! Elles ne sont pas grand chose, et surtout si elles sont extrêmement douées dans un domaine, cela ne leur donne pas le droit de se faire passer pour maitre de l’univers.

…….. Petite appartée, la c’est l’infirmière qui vous parle! Ces influenceuses qui se permettent de se prendre pour des diététiciennes, des médecins, des infirmières ou même des psychologues….. C’est du grand n’importe quoi. Des moment j’entends de ces choses, c’est à en devenir fou!!!!! Et surtout elles ont tendance à oublier que ce qu’elles disent peut avoir des conséquences sur la santé. Bref je referme la parenthèse mais faites attention à vous………..

Suite à cela, vous l’avez peut être vu, depuis 7/8 mois, je ne suis plus du tout régulière, j’ai essayé de revenir avec des posts un peu différents, mais je n’y arrive pas. Instagram ne me correspond pas, et ne m’a finalement jamais correspondu. Néanmoins, je me rends compte que vous êtes de plus en plus nombreuses à me lire ici, le référencement naturel, l’indexation de mon site sur google, ça a été pour moi la clé.

réseaux sociaux je suis blogueuse apprendre à rêver
Mon deuil d’instagram

Mais pour comprendre cela il m’aura fallu du temps, beaucoup de temps! Et le mot va peut être vous paraitre fort, mais pour arriver à reprendre mon blog de manière assidue, il a fallu que j’accepte de faire le deuil d’instragram. Et ça n’a pas été facile… Car sachez qu’aujourd’hui Instagram dans ce milieu c’est la clé des partenariats!!!!! Alors non je n’arrêterai pas de publier, car j’aime échanger avec vous surtout par story, mais je vais mon deuil des likes, des commentaires…. Enfaite, j’ai appris tout simplement à ne plus être touchée par le regard des autres, à ne plus avoir peur de passer pour une nouille auprès d’une marque car ma photo n’a pas le même impact que certaines. J’ai aussi fais le deuil de beaucoup de partenariats. Même si maintenant je les sélectionne beaucoup. Contrairement à certaines, je n’en reçois pas des dizaines par jour. Et depuis que je ne suis plus sur Instagram c’est en chute libre. Mais si un an en arrière ça m’aurait rendu malade, aujourd’hui je le vis bien. Le peu de partenariat que j’ai, ce sont des partenariats de qualité (d’ailleurs ces derniers temps, entre les changements sur le blog et ma mise au point personnelle j’ai été un peu absente, je m’excuse auprès des marques et je vais vite rattraper mon retard), et puis surtout ma situation personnelle a changé et même si je ne dépenserai pas 500 euros par mois sur le blog, je peux aujourd’hui tout simplement acheter les produits que j’ai envie de tester….. Donc je ne me mets plus la pression et je retrouve la passion….LE BONHEUR

Cet article est un peu brouillon, mais j’écris comme ça vient.

En tout cas, si aujourd’hui je privilégie mon blog aux réseaux sociaux, c’est tout simplement car les réseaux sont trop faux, mauvais. Quel est l’intérêt de poster sur Instagram une photo complètement retouchée ou les nanas semblent peser 10 kilos de moins qu’en vrai ? Quel est l’intérêt de poster une story pour se plaindre d’avoir un mauvais matelas en identifiant toutes les marques de matelas pour espérer s’en faire offrir un ? Quel est l’intérêt de poster des photos programmées depuis 2 mois sans aucune spontanéité ? Alors oui pour certaines, Instagram c’est leur métier, j’entends bien, mais je suis sûre qu’il est possible de faire un travail de qualité en restant honnête et surtout spontanée!!!!! (certaines le font d’ailleurs très bien) Aujourd’hui les réseaux sont du fake, et ne me font plus rêver! Donc comme je veux continuer à apprendre à rêver, je vais le faire ici, sur mon blog. Car si pour certains, les blogs n’ont pas d’avenir, je pense que c’est faux….. Mon blog, je l’aime, il m’a sauvé à un moment ou j’en avais vraiment besoin et quand on se perd, il faut revenir à son point de départ, à l’essentiel. Alors ce blog, à la rentrée il va évoluer, car j’ai bien compris que vous lecteurs aviez des attentes et des envies bien définies. Je vais faire en sorte que ce blog soit encore plus complet. Et j’ai hâte de vous montrer le résultat, mais j’ai beaucoup de travail avant!!!!!!!!!!!!! En attendant, je vais officiellement reprendre mes 2 articles par semaines, je vais le faire avec plaisir sans attendre quoi que ce soit en retour. Les réseaux m’ont fait perdre un peu la tête, aujourd’hui que je l’ai bien retrouvée, je la garde!!!!

Pourquoi je m'éloigne des réseaux sociaux ?

J’ai été complètement honnête et transparente avec vous aujourd’hui. J’espère que je ne vous aurais pas déçu, que vous comprendrez. Je continuerai à partager ponctuellement sur les réseaux, mais ce sera surtout ici. Pour ceux qui ne l’ont pas lu, je vous invite à filer voir mon dernier post beauté et je vous dis à très vite par ici

Je vous embrasse fort

Iris

Épilation laser - Apprendre à rêver, Blog Beauté & Lifestyle basé à Lyon

21 Commentaires

  1. 28 juin 2018 / 20 h 28 min

    Coucou ma belle
    Super article vraiment
    J’ai adoré te lire comme d’habitude
    Je suis bien d’accord avec toi, parfois on peut vite perdre la tête … mais surtout il ne faut pas oublier pourquoi on a commencé ! Moi même je ne suis plus régulière en ce moment dans mes articles pour des tas de raisons personnels mais quand j’ecris C’est avec le cœur et ça a mon sens c’est le plus important

    Belle soirée

    Marine

  2. 29 juin 2018 / 8 h 28 min

    Coucou
    Le tout est de ne pas perdre pied. Instagram est un réseau particulier où les comptes des blogueurs/blogueuses ( je ne parlerai pas d’influenceur, le terme horripile !) sont majoritairement hyper contrôlés et publicitaires pour la plupart. Si la personne se sent vite dans cette vision, tant mieux mais si l’emprise est telle que cela a une incidence sur sa vie réelle, je dis Attention ! Il faut parfois prendre du recul pour mieux comprendre la situation. Et je ne parle même pas de la jalousie dont on peut être victime… Cet univers ( comme beaucoup d’autres, dès qu’il y a un enjeu ) est parfois très toxique.

  3. 29 juin 2018 / 8 h 53 min

    coucou merci pour cet article touchant ! pour ma part je debute ( 1ans1/2) alors j’ai l’impression d’etre obligé d’y passer par les RS mais je ne maitrise pas tant que ca le sujet. j’ai encore tellement à apprendre. et surement un jour je ferais comme toit et ne garderait que le blog 😉 belle journée

  4. 29 juin 2018 / 9 h 19 min

    Difficile de ne pas se perdre parmi tous ces “influenceurs” qui prônent la beauté parfaite, les corps parfaits, les voyages de rêve et j’en passe.
    Personnellement je ne pars pas à la chasse aux abonnés, aux produits ou aux marques. Si je reçois des partenariats (et qu’ils me correspondent), c’est avec plaisir, mais sinon ma vie n’est pas sur la toile, mais bel et bien auprès de ma famille 🙂
    J’ai partagé ton article sur twitter, ça fait du bien de lire des mots sincères de temps en temps.
    Bonne journée
    Elsa

  5. 29 juin 2018 / 9 h 26 min

    Coucou,

    Je vais sûrement te choquer, je connais Instagram depuis quelques mois à peine, j’ai crée un compte à la demande d’un éditeur… J’ai mis quelques photos dessus mais ce n’est pas un automatisme. Mes followers, les vrais, les purs et durs du début me suivent sur Facebook et le blog. Du coup, j’ai perdu un partenariat mais j’ai conservé ma petite communauté et c’est tout aussi bien. Je n’aime pas m’étaler et suis discrète, tu le sais donc ce n’est pas moi qui vais te jeter la pierre bien au contraire. D’ailleurs, j’ai parfaitement capté ce que tu nous disais et je pense que ton article va remettre les pendules à l’heure pour certains/certaines… Enfin je l’espère !

  6. 29 juin 2018 / 11 h 15 min

    OMG je pourrais écrire la même chose…
    On va donc se concentrer sur le principal, s’amuser et partager sans pression. Rester simple comme on est de base.
    D’ailleurs je tiens sincèrement à te remercier pour le coup de main la dernière fois <3

    bises

  7. Laetiteste
    29 juin 2018 / 13 h 04 min

    Je ne savais même pas que ça existait la Birchbox School et je suis choquée de ce qu’ils ont dit !
    Hallucinant !
    Je suis dans l’ensemble d’accord avec ton article … malheureusement.

  8. 29 juin 2018 / 14 h 24 min

    Hello
    Bravo pour autant d’honnêteté, de transparence et pour t’être livrée sans détours.
    Je comprends ce que tu peux ressentir. Le monde de la blogosphère a beaucoup évolué ces dernières années et la case réseaux sociaux devient celle à cocher en premier, quitte à acheter des followers ou des likes. Je n’adhère pas au principe dans la mesure où tout cela devient faux.
    Je n’ai pas un côté beauté/mode/lifestyle qui sont, j’ai l’impression hein, les plus touchés par la course aux cadeaux, aux chiffres et aux invitations. Toutefois, même dans la sphère culturelle, c’est pas toujours joli joli.
    Bref, on m’a toujours dit qu’il fallait d’abord bloguer pour soi, et j’y crois 🙂

  9. 29 juin 2018 / 15 h 00 min

    Très bel article ! Merci pour ta franchise

  10. 29 juin 2018 / 15 h 26 min

    Très sympa ton article !
    Tu as rédigé cet article avec ton coeur, ton ressenti !
    Je pense que je pourrai aussi écrire ces mêmes lignes…

  11. 29 juin 2018 / 16 h 58 min

    Merci de ton honnêteté ! Je comprend le besoin que tu ressent de t’éloigner des réseaux sociaux, si ils ne te correspondent pas vraiment… Personnellement, je ne lis que ton blog😊.
    J’ai créé le mien il y a peu de temps, et je ne me suis pas inscrite sur les réseaux sociaux (bon, hellocoton), car je n’ai pas envie de rentrer dans ce “truc” là, la course aux likes, la consommation rapide de photos, et de toute façon j’aurais l’impression d’être nulle par rapport aux autres.
    Donc c’est bien de faire comme tu le sens je trouve🙂.

  12. 29 juin 2018 / 20 h 25 min

    l’important c’est d’être cohérent avec ce que l’on fait. C’est toujours un peu compliqué. Cela dépend aussi de quel type de blog et de “visiteurs” tu veux j’imagine, mais en tout cas, il y a une chose que l’on peut dire en lisant tes mots : c’est que tu as parlé avec ton coeur

  13. 29 juin 2018 / 22 h 23 min

    Moi je m’éloigne de plus en plus de facebook, je ne vais pratiquement que sur instagram. J’aime ce reseau social car les gens soignent beaucoup plus leurs photos et j’aime regardé le beau. J’essaye de ne plus me disperser, j’y passais beaucoup trop de temps…

  14. 30 juin 2018 / 1 h 27 min

    Un témoignage tout en honnêteté et qui illustre ce que beaucoup pensent. On est forcément partagées. Plus accro à un réseau qu’un autre selon ce qu’on recherche, ce que ça nous rapporte et là où on se sent le mieux.

  15. 30 juin 2018 / 9 h 32 min

    En fait c’est drôle (ou pas) mais je me suis beaucoup reconnue dans ce que tu disais, le jeune fille qui rêvait de concours d’écriture, qui a ouvert son blog comme une bulle autour d’elle etc… Je comprends aussi que tu aies pu “déraper” à un moment, c’est justement là que nos histoires deviennent différentes mais je pense que j’aurais très bien pu, tout comme toi, m’y perdre !
    J’adore Instagram mais par contre je déteste les feeds trop parfaits, enfin évidemment que je trouve ça beau mais surtout je trouve ça lisse, et chiant au final ! Du coup, je pense être restée très naturelle (même si bien sûr on enjolive un peu parfois) dans mes publications et j’essaye au maximum d’être honnête dans ce que je raconte, sur mon blog ou ailleurs. Et aussi le fait d’être maman, de parler de mes enfants me ramènent à la réalité ?
    En tout cas, j’apprécie ta franchise et j’espère que tu pourras aussi te rendre compte qu’on peut être assez active sur les réseaux sociaux et Instagram en particulier et rester sincère et dans le partage pur.
    Prends soin de toi

  16. 30 juin 2018 / 11 h 09 min

    Instagram est effectivement une vitrine commerciale, il y en a qui arrive à tester 5 crèmes par semaine, c’est dire si elles sont beaucoup plus efficaces que moi ….lol.. tout ça pour dire que tu as complètement raison, qu’il faut écrire quand on a envie ….

  17. Denzel
    30 juin 2018 / 19 h 45 min

    J’aime ton point de vue. Ne t’inquiètes pas, ce sincère article ne nous a pas déçus. Tu fais preuve d’authenticité et c’est d’ailleurs ce manque d’authenticité que tu reproches aux gens des réseaux sociaux. Je trouve cela énorme de ta part !!!

  18. Les tests de sevy
    30 juin 2018 / 22 h 58 min

    Pfiou quel article, tu as du mentalement te libérer d’un poid ! Et je me vois dans ce que tu dis et j’espère que ton article sera à un déclic pour moi aussi qui est tendance à baliser de pas me voir monter en abonné alors que d’autres grimpez en flèche mais xomme tu dis, il y a tellement de faux dans tout ça avec ces achats d abonnés bidons

  19. 2 juillet 2018 / 16 h 53 min

    Pour ma part j’ai supprimé Facebook (compte du blog) et Twitter et je ne me suis jamais aussi bien portée ! Ca m’a vraiment libérée car le monde des blogueurs est très néfaste (en tout cas celui des blogs Japon dont je fais partie) avec des coups bas, des menaces, de la course aux partenariat et autres joyeusetés. Je suis vraiment ravie d’avoir quitté tout ça.
    Mes visites ont baissé (et un peu mes commentaires aussi) car moins de visibilité mais j’aime retrouver un peu de confidentialité. Je n’arrêtais pas Instagram car j’aime poster des stories, des photos et suivre des comptes sympa.

    Bref tout ça pour dire que je comprends parfaitement ta décision.

  20. 4 juillet 2018 / 19 h 19 min

    Coucou !
    Bravo pour cette remise en question !
    Pour ma part j’ai toujours eu une copine blagueuse qui avait beaucoup plus de likes et donc de partenariats, mais je ne l’ai jamais envié ou détesté pour ça par contre j’avoue que celles qui bâclent leurs articles avec des photos pourris et bourrés de fautes pour un partenariat d’une poussette ou d’un siège auto, oui ça fou les boules ^^
    Tout comme toi j’ai découvert Instagram sur le tard… mais j’y partage quasiment que du perso et n’accède à aucun partenariat via cette plateforme, donc elle ne me semble pas toxique, par contre mon fil d’actu Facebook, je le délaisse, je le trouve de plus en plus toxique avec pas mal de négatif, de plaintes (ce qu’on retrouve pas sur Instagram (sauf story))
    Pour ce qui est de la course aux likes, de l’état dans lequel se mettent les gens car ils n’ont pas atteint LE stade, qui va leur permettre de décrocher LES partenariats, je ne comprends pas… et de moins en moins. Pourquoi se mettre dans des états pareil ? La satisfaction de posséder toujours plus ? Est-ce ce que nous possédons, qui fait ce que nous sommes ? Bref personnellement je suis en pleine phase de retour aux essentiels !
    bonne fin de journée

  21. 5 juillet 2018 / 23 h 32 min

    Hello, très intéressant ton article et je crois qu’on se retrouve toute un peu dans ce que tu dis… une chose qui m’a fait vriller pour ma part… j’ai perdu le sens de la valeur et du coup des choses…. en sommes à force de recevoir sans cesse des cadeaux J en oublierais presque qu’il y a 2-3 ans j’aurais jamais eu les moyens de le les payer….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.